NOUVELLES
05/09/2015 05:10 EDT | Actualisé 05/09/2016 01:12 EDT

Espagne : arrestation d'une Marocaine de 18 ans qui s'apprêtait à partir en Syrie

La police espagnole a annoncé avoir arrêté samedi une Marocaine de 18 ans qui s'apprêtait à partir pour la Syrie afin de rejoindre les jihadistes de l'organisation Etat islamique (EI).

C'est la dernière en date d'une série d'arrestations pour le même motif en Espagne depuis un an.

La jeune femme, une Marocaine vivant en Espagne depuis longtemps, est également soupçonnée d'avoir tenté de recruter pour l'EI d'autres femmes sur internet.

Au moment de son arrestation samedi à l'aube dans la petite ville de Gandia, près de Valence (est), elle "était dans les derniers préparatifs pour son voyage" vers la Syrie, selon le communiqué de la police.

En juillet, une autre femme avait également été arrêtée pour avoir tenté de recruter des femmes et des jeunes filles pour l'EI.

On estime à plus de 100 le nombre de personnes parties d'Espagne pour aller rejoindre les combattants de l'EI en Syrie et en Irak, et les autorités espagnoles craignent qu'à leur retour ces personnes n'organisent des attentats.

En mars 2004, des hommes inspirés par al-Qaïda avaient fait exploser des bombes dans quatre trains de banlieue à Madrid, tuant 191 personnes. Plus de 20 personnes, dont plusieurs Marocains, ont été condamnées pour cet attentat.

La jeune femme arrêtée samedi est soupçonnée de "liens avec des activités terroristes jihadistes", a précisé la police. "Elle répandait de l'idéologie jihadiste sur internet, justifiant les actes terroristes et diffusant des vidéos glorifiant les exécutions de personnes" par l'EI et cherchait "principalement à recruter des femmes pour aller rejoindre l'EI".

rlp/ia/at

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!