DIVERTISSEMENT
04/09/2015 03:18 EDT

Débrayage des techniciens sur le plateau de la série «Ruptures»

Mathieu Valiquette

Le tournage de la nouvelle série Ruptures, produite par Fabienne Larouche et Michel Trudeau, a été interrompu, vendredi, par le débrayage des techniciens.

Depuis quelques semaines, des membres de l'équipe se plaignent du rythme de travail ainsi que des conditions de tournage. La série est tournée à l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

L'Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son (AQTIS) a recommandé à ses membres, vendredi, de quitter le plateau.

« Il y a des problèmes sur le lieu de tournage, où il fait très chaud, ce n'est pas adéquat, explique Christian Paradis, directeur des relations de travail à l'AQTIS. Et le rythme de travail ne va pas non plus, les techniciens ont peu de temps pour se préparer au tournage des prochaines scènes. »

Un incident sur le plateau a fait déborder le vase vendredi. Un technicien a dû être transporté à l'hôpital après avoir eu un malaise.

« Nous avons eu des discussions avec Aetios [la maison de production] au cours des dernières semaines, on voulait que ça se règle de façon normale. Rien n'a changé, on a donc recommandé aujourd'hui aux techniciens de quitter le plateau de tournage. »

Les producteurs Fabienne Larouche et Michel Trudeau, qui n'étaient pas présents sur le plateau vendredi, ne souhaitent pas commenter la situation pour l'instant.

La série judiciaire qui met en vedette Mélissa Désormeaux-Poulin est librement inspirée de la carrière de l'avocate Suzanne Pringle, impliquée dans la célèbre cause Éric contre Lola.

Réalisée par Mariloup Wolfe, Ruptures sera diffusée à ICI Radio-Canada Télé en janvier prochain.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quoi surveiller cet automne à la Télévision de Radio-Canada Voyez les images