NOUVELLES
04/09/2015 06:30 EDT | Actualisé 04/09/2016 05:12 EDT

Famille noyée: le père d'Alan Kurdi retourne en Syrie pour les funérailles (VIDÉO)

Le petit garçon syrien noyé sur une plage turque a été enterré vendredi avec son frère et sa mère dans une atmosphère de grande émotion dans leur ville de Kobané, dans le nord de la Syrie, a affirmé à l'AFP un témoin.

"L'enterrement a eu lieu en présence de centaines de personnes. Tout le monde était triste et en pleurs", a affirmé Mustefa Ebdi, un journaliste originaire de la ville, située à la frontière syro-turque.

Abdallah Shenu, père du petit Aylan, 3 ans, "est encore en état de choc", selon M. Ebdi. Lors de l'éloge funèbre, il a dit qu'il était le "seul responsable de ce qui s'est passé" et qu'il ne blâmait personne, a ajouté le journaliste.

Les trois victimes ont été enterrées dans le mausolée consacré aux "martyrs de Kobané".

Le père a, à cette occasion, souligné que son fils était "parmi les nombreux morts" du conflit en Syrie et appelé à "trouver une solution à la tragédie" dans ce pays, selon M. Ebdi.

"À quoi me sert la solidarité du monde? J'ai perdu ce que j'ai de plus cher", a-t-il encore dit selon ses propos rapportés par le journaliste.

Le corps du petit Aylan a été découvert mercredi gisant sur une plage de la station balnéaire de Bodrum en Turquie. Non loin, celui de son frère Ghaleb, 5 ans, et de leur mère Rihana morts noyés avec neuf autres réfugiés syriens qui tentaient de rallier l'île grecque de Kos, comme des milliers d'autres avant eux. Leurs deux petites embarcations avaient coulé.

La soeur d'Abdullah Kurdi, qui vit en Colombie-Britannique, a expliqué jeudi que la famille désirait venir au Canada. M.Kurdi n'avait pas encore fait de demande officielle. Une demande avait été transmise pour un autre parent, l'oncle du garçon, mais avait été rejetée par les autorités canadiennes.

Galerie photo Le petit Alan Kurdi trouvé mort sur une plage Voyez les images
Galerie photo Hommages à Alan Kurdi Voyez les images
Galerie photo Le périlleux voyage des migrants vers l'Europe Voyez les images