NOUVELLES
03/09/2015 07:44 EDT | Actualisé 03/09/2016 01:12 EDT

VTT - Cross-country: Absalon-Schurter, l'éternel duel

L'éternel duel entre le Français Julien Absalon, tenant du titre, et le Suisse Nino Schurter, son prédécesseur au palmarès du cross-country, se poursuit samedi sur le site andorran de Vallnord, qui accueille cette semaine les Mondiaux de VTT.

Un autre match franco-suisse est attendu en parallèle dans la course dames entre Pauline Ferrand-Prévot, qui vise à ajouter un troisième maillot arc-en-ciel à sa collection du moment (après la route et le cyclo-cross), et Jolanda Neff, la lauréate de la Coupe du monde.

Devancé par Schurter au classement final de cette compétition, Absalon s'est vite consolé de sa deuxième place. "Le Mondial est la priorité", rappelle le Français Vosgien (35 ans), qui sera candidat l'an prochain à un troisième titre olympique après ceux d'Athènes 2004 et de Pékin 2008.

Pour conquérir un sixième titre mondial, Abasalon doit mieux réussir sur un parcours qui ne lui a guère souri jusqu'à présent lors des épreuves de Coupe du monde (glissade en 2008, ennui mécanique en 2013).

Son rival et cadet (29 ans) suisse, deuxième l'an passé sur le circuit norvégien de Hafjell, vise à renouer avec la victoire le jour du rendez-vous mondial (vainqueur en 2009, 2012 et 2013). Mais un troisième homme, le champion olympique tchèque Jaroslav Kulhavy, a joué le trouble-fête cette saison en gagnant deux manches de la Coupe du monde.

- En haute altitude -

En Andorre, Pauline Ferrand-Prévôt a bien commencé la semaine malgré une chute à l'entraînement qui lui a occasionné une plaie au menton. La jeune Champenoise (23 ans) a gagné l'or du relais avec l'équipe de France.

Pour gagner, comme elle l'a fait en août à Windham (Etats-Unis) dans une manche de la Coupe du monde, il lui faudra battre Neff, la numéro un mondiale. La jeune Suissesse (22 ans), trois fois titrée en espoirs, a remporté cette saison le Championnat d'Europe et le classement final de la Coupe du monde.

Si la championne olympique de Londres, la Française Julie Bresset, est encore en phase de retour vers le plus haut niveau, deux doyennes elles aussi déjà médaillées d'or aux JO, la Norvégienne Gunn-Rita Dahle Flesjaa (42 ans) et l'Allemande Sabine Spitz (43 ans), sont à suivre.

En 2013, Spitz avait gagné la manche de Vallnord, où les vététistes prennent de la hauteur. Le parcours, proche du point de rencontre des trois nations (Andorre, Espagne, France), est situé à 2000 mètres d'altitude.

jm/cto