NOUVELLES
03/09/2015 15:52 EDT | Actualisé 03/09/2016 01:12 EDT

Un ex-patron de Centerra est assigné à résidence en Bulgarie avant une audience

TORONTO — Un Canadien accusé de corruption alors qu'il était à la tête de la société aurifère Centerra Gold a été assigné à résidence en Bulgarie en attendant la conclusion de sa prochaine audience d'extradition, dans environ deux semaines.

Un juge bulgare a décidé jeudi que Leonard Homeniuk devrait rester dans un appartement loué dans la capitale de Sofia jusqu'à la tenue d'une audience, prévue le 16 septembre, qui devra déterminer s'il doit être renvoyé au Kirghizistan pour y faire face à des accusations de corruption.

M. Homeniuk, âgé de 68 ans, a été arrêté à la fin juillet par les autorités bulgares en vertu d'un mandat d'arrestation international émis par le Kirghizistan, alors qu'il participait à une croisière en famille sur le Danube.

La société torontoise Centerra Gold (TSX:CG) exploite l'important projet aurifère Kumtor, au Kirghizistan, et est embourbée dans de litigieuses négociations avec le gouvernement au sujet d'une entente de partage des revenus.

Selon M. Homeniuk, les accusations de corruption qui pèsent contre lui ne sont en fait qu'une tactique des autorités kirghizes pour faire pression sur Centerra afin d'obtenir une entente plus favorable.

Selon lui, les accusations sont liées à des événements qui seraient survenus en 2004, lorsque Centerra Gold a mis la main sur le projet Kumtor.

Une audience d'extradition avait déjà été prévue pour la fin août, mais a été reportée pour donner plus de temps au Kirghizistan pour présenter ses preuves, après qu'un juge eut statué que leur demande initiale était insuffisante.

La Presse Canadienne