NOUVELLES
03/09/2015 06:01 EDT | Actualisé 03/09/2016 01:12 EDT

Soupçons de corruption sur un fonds public malaisien: avoirs gelés en Suisse

Les autorités judiciaires suisses ont annoncé jeudi avoir gelé plusieurs dizaines de millions de dollars d'avoirs dans les banques suisses suite à une enquête sur des soupçons de corruption visant la société publique 1Malaysia Development Fund.

Le bureau du procureur général a confirmé dans un courriel à l'AFP que deux responsables du fonds faisaient l'objet d'une enquête criminelle en Suisse pour éventuelle corruption depuis le 14 août, "suite à des alertes en Suisse sur des transactions suspectes".

"Le bureau du procureur général a gelé des avoirs portant sur des dizaines de millions de dollars dans des comptes dans des banques suisses", a indiqué dans ce courriel Mme Anna Wegelin, porte-parole du procureur.

Elle précise qu'une coopération avec la Malaisie sera nécessaire pour cette enquête.

La vive contestation en Malaisie contre le premier ministre Najib Razak concerne avant tout l'énorme scandale financier affectant la société publique 1Malaysia Development Berhad (1MDB) créée à son initiative peu après son arrivée au pouvoir en 2009, endettée aujourd'hui à hauteur de 10 milliards d'euros et dont il est soupçonné d'avoir détourné environ 640 millions.

Les appels à la démission du Premier ministre se sont multipliés en juillet, après des révélations du Wall Street Journal selon lesquelles des enquêteurs malaisiens avaient découvert que près de 2,6 milliards de ringgit (640 millions d'euros) avaient atterri sur ses comptes personnels. Ce dernier a vigoureusement démenti tout acte répréhensible, et des ministres de son gouvernement affirment qu'il s'agit de "dons politiques" non identifiés venant du Moyen Orient.

bs/pjt/phv