NOUVELLES
03/09/2015 17:58 EDT | Actualisé 03/09/2016 01:12 EDT

SkyGreece demande la protection de la cour contre ses créanciers

MONTRÉAL — Le transporteur aérien SkyGreece Airlines a demandé jeudi la protection de la cour contre ses créanciers au Canada, une semaine après avoir interrompu ses activités et laissé en plan des centaines de passagers.

Les avocats du transporteur établi à Toronto ont avisé l'Office des transports du Canada que la société entendait faire une proposition à ses créanciers en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité.

Selon l'entreprise, le processus de restructuration supervisé par la cour «s'assurera que, à long terme, tous les parties prenantes, incluant les passagers, soient traitées de façon équitables et reçoivent une juste compensation pour leurs réclamations».

La décision de SkyGreece force l'interruption des procédures entamées contre la société après qu'un défenseur des droits des passagers, Gabor Lukacs, eut déposé une réclamation auprès de l'Office des transports du Canada.

M. Lukacs avait fait une demande d'urgence pour protéger les passagers touchés par l'arrêt des activités, annoncé le 27 août, après plus d'une semaine de perturbations de service. Il exigeait aussi que l'office ordonne à SkyGreece de prévoir un fonds de sécurité de 8,7 millions $ pour dédommager les passagers.

Ernst & Young a été nommé comme syndic et s'occupera des communications entre les créanciers et les clients de SkyGreece. Le transporteur, fondé en 2012, avait amorcé ses activités en 2014 et ne comptait qu'un avion.

Ross Marowits, La Presse Canadienne