Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Scandale de corruption au Guatemala: le président Perez Molina démissionne

CIUDAD DE GUATEMALA — Le président du Guatemala, Otto Perez Molina, a démissionné de son poste en raison d'un scandale de corruption qui a durement affecté son gouvernement.

Un porte-parole présidentiel, Jorge Ortega, a précisé que le président Perez Molina avait soumis sa démission à minuit, jeudi matin, après qu'un juge ait ordonné son incarcération pour un scandale qui a déjà conduit le vice-président guatémaltèque en prison et forcé la démission de certains ministres.

Otto Perez Molina, qui est âgé de 64 ans, maintient son innocence et entend en faire la preuve face à la justice. Aucune accusation n'a été encore formellement déposée contre lui mais il fait l'objet d'un mandat d'arrestation.

C'est la première fois qu'un président du Guatemala en poste est passible de poursuite bien que dans le passé, quelques autres présidents aient été accusés après avoir quitté leurs fonctions.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.