NOUVELLES
03/09/2015 08:33 EDT | Actualisé 03/09/2016 01:12 EDT

Plus de 100 migrants secourus par les garde-côtes libyens

Les garde-côtes libyens ont secouru jeudi 104 migrants africains qui se trouvaient à bord d'un canot pneumatique sur le point de couler au large de Tripoli, selon un officier.

"Nous avons sauvé 104 migrants africains, dont 14 femmes. Ils sont originaires pour la plupart de Sierra Leone et du Nigeria", a déclaré à l'AFP le lieutenant Mohamad Dandides, des garde-côtes de Tripoli.

"Nous les avons secourus vers 01h00 (23h00 GMT) à environ sept milles marins au large de Garabulli, à une cinquantaine de kilomètres à l'est de Tripoli. Ils étaient à bord d'un canot pneumatique ayant une capacité de 35 personnes", a-t-il précisé.

C'est lors d'une patrouille de routine que les garde-côtes "ont aperçu le Zodiac qui était sur le point de couler à cause d'un trou", selon lui.

Les rescapés, qui tentaient de rejoindre l'Europe, ont ensuite été transférés vers une base navale de Tripoli en attendant leur hébergement dans les centres de rétentions prévus à cet effet, selon le photographe de l'AFP qui se trouvait sur la base.

La Libye est depuis plusieurs années un pays de destination et de transit vers les côtes européennes pour des milliers de migrants africains. Des centaines d'entre eux meurent en traversant la Méditerranée vers l'Italie.

Il y a une semaine, un bateau transportant 400 migrants avait chaviré au large de Zouara, à environ 160 km à l'ouest de Tripoli. Seule la moitié des personnes à bord avait pu être sauvée.

bur/rb/mer/jri