NOUVELLES
03/09/2015 11:23 EDT | Actualisé 03/09/2016 01:12 EDT

New York: des stations de métro satisfaisantes pas avant 2067 (rapport)

Au rythme actuel, il faudra attendre 2067 pour que l'état général des 467 stations du métro de New York soit satisfaisant, selon un rapport de l'observatoire indépendant Citizens budget commission, qui appelle à une réallocation budgétaire et une meilleure gestion.

La Citizens budget commission compare la réhabilitation et la rénovation des stations du métro new-yorkais au mythe grec de Sisyphe, condamné à faire rouler éternellement un énorme rocher jusqu'en haut d'une colline, sans jamais y parvenir.

Bien que la Metropolitan transportation authority (MTA), la régie des transports new-yorkais, ait consacré 6,4 milliards de dollars à la rénovation de ses stations depuis 1992, plus d'un élément structurel sur cinq (21%) n'est pas en état satisfaisant.

Les éléments structurels sont ceux relatifs à la fonctionnalité et à la sécurité des stations, tels les escaliers, les quais ou les systèmes de ventilation.

Au rythme actuel et en tablant sur une durée de vie moyenne de 70 ans par station, alors que la MTA prévoit normalement 35 ans, l'ensemble des éléments de chaque station, structurels et "architecturaux" (peintures, éclairage) ne serait pas dans un état satisfaisant avant 52 ans au mieux.

Pour rapprocher cet horizon, la Citizens budget commission suggère de réallouer, dans le prochain budget 2015-2019, au moins une partie des ressources initialement dédiées à de grands projets de développement.

La MTA prévoit ainsi de poursuivre trois grands chantiers d'expansion, notamment la construction d'une nouvelle ligne le long de la Deuxième avenue à Manhattan.

L'observatoire propose également de favoriser les partenariats public-privé, parfois décriés en France.

Les autorités pourraient ainsi accorder des permis de construire en échange de travaux de rénovation de stations, selon l'observatoire.

Moyennant la même contrepartie, elles pourraient également autoriser l'installation de commerces ou le déploiement d'un nouvel affichage publicitaire, estime la commission.

Autre piste, celle d'une meilleure gestion des chantiers. Sur le dernier plan 2010-2014, les deux tiers des projets ont dépassé le budget prévu.

Le prochain budget 2015-2019 est en cours de discussion. La MTA avait initialement prévu un besoin de 29 milliards de dollars, mais elle n'avait identifié que 14 milliards de ressources disponibles.

tu/are