NOUVELLES
03/09/2015 06:25 EDT | Actualisé 03/09/2016 01:12 EDT

Malnutrition: les enfants philippins victimes de retards de croissance

Les enfants philippins souffrent d'une malnutrition chronique qui provoque de graves retards de croissance parmi une population dont la petite taille était traditionnellement attribuée à des causes génétiques, a dit jeudi une organisation de défense des enfants.

L'économie de l'archipel se développe depuis quelques années mais les Philippines connaissent des "niveaux subsahariens" de malnutrition, avec des enfants souffrant de retards de croissance en nombre encore plus grand qu'en Ethiopie ou en République du Congo, selon un rapport de Save the Children.

"On a toujours considéré que la petite taille des Philippins s'expliquait par des raisons génétiques mais en fait, nous voyons des générations d'enfants mal nourris, présentant des retards de croissance", a dit Amado Parawan, conseiller de l'ONG pour la nutrition et la santé.

D'après le rapport, un enfant sur trois de moins de cinq ans souffre de retards de croissance, qui est un signe de malnutrition chronique.

"Il arrive parfois que les familles cachent ces enfants car elles ont honte de ne pas pouvoir les nourrir", a déclaré à l'AFP Amado Parawan.

Le fait d'être petit est considéré comme une caractéristique physique des habitants de l'archipel mais "c'est davantage que cela, cela a des conséquences sur l'avenir des enfants car cela perturbe leur développement physique et mental", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

Les données recueillies par Save the Children montrent que les hommes mesurent en moyenne 1,60 mètre dans l'archipel, et figurent parmi les plus petits d'Asie du Sud-Est.

Dans les dix Etats membres de l'Association des pays du Sud-Est asiatique (ASEAN), les hommes font en moyenne 2,5 cm de plus. Les Thaïlandais et les Singapouriens sont les plus grands, à 1,74 mètre tandis que la moyenne mondiale tourne autour de 1,70 mètre, a précisé M. Parawan.

Les études internationales démontrent que les Philippines sont au neuvième rang mondial en termes d'enfants dont la croissance est affectée par la malnutrition. L'Inde est le pays le plus touché, selon l'ONG.

Les études menées par les autorités philippines elles-même ont montré qu'en 2014, une famille philippine sur 10 vivait dans la pauvreté extrême, avec moins de 41 pesos par jour (77 centimes d'euro). Un enfant sur quatre saute parfois un repas tandis qu'un nombre de petits Philippins estimé à 1,5 million passe parfois la journée sans manger du tout, dit Save The Children.

Ned Olney, directeur de l'ONG pour les Philippines, a appelé les autorités à faire en sorte que les enfants soient bien nourris, en particulier pendant les 1.000 premiers jours de leur vie. La malnutrition perturbe le développement mental et physique des gens et nuit à la croissance économique, a-t-il ajouté.

mm/cgm/hg/ev/pt