POLITIQUE
03/09/2015 02:02 EDT | Actualisé 03/09/2016 05:12 EDT

Le Parti vert agit stratégiquement au Québec et cible des circonscriptions (VIDÉO)

Le Parti vert agit stratégiquement au Québec et cible quatre circonscriptions où se trouvent ses candidats-vedettes pour tenter de faire élire ses premiers députés dans la province, a déclaré jeudi la chef Elizabeth May.

Les circonscriptions visées sont celles d'André Bélisle et de Daniel Green, des militants écologistes bien connus, celle de JiCi Lauzon, un comédien et animateur, ainsi que celle de José Núñez-Melo, qui a été élu député néo-démocrate de Laval en 2011, mais qui depuis été exclu du caucus.

Jeudi matin, en entrevue téléphonique alors qu'elle amorçait une journée de campagne à Québec et dans la région de Lévis, Mme May a déclaré qu'elle se rendrait dans ces circonscriptions à plusieurs reprises d'ici le jour du scrutin du 19 octobre.

La chef dit procéder de cette façon, car son parti n'a pas les mêmes ressources financières que les autres pour faire campagne.

Les verts ont toutefois battu un record de financement au mois d'août, récoltant un million de dollars en dons, dit-elle.

La chef estime par ailleurs que l'enjeu crucial des changements climatiques a été fort négligé depuis le début de la campagne. Elle estime que les chefs des autres formations politiques fédérales n'en parlent presque pas, suggérant qu'ils sont plus à l'aide de discuter de sujets qu'ils connaissent comme le déficit du pays.

Elle rappelle que sa formation politique a aussi un plan pour l'économie du Canada, mais que celui-ci intègre le développement durable et la lutte aux changements climatiques dans ses propositions d'infrastructure.

Le Parti vert n'avait que deux sièges au Parlement lorsque la campagne électorale a été déclenchée.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST