NOUVELLES
03/09/2015 10:11 EDT | Actualisé 03/09/2016 01:12 EDT

Guatemala : un animateur de télé en tête de sondages pour la présidentielle

L'animateur de télévision Jimmy Morales, totalement inconnu en politique avant la campagne actuelle marquée par la démission du président Otto Perez accusé de corruption, est en tête des intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle de dimanche au Guatemala, selon un sondage publié jeudi.

M. Morales 46 ans, affiche 25% des intentions de vote, dépassant Manuel Baldizon (22,9%, droite), jusqu'à présent favori des sondages, révèle une enquête réalisée auprès de 1.202 personnes par l'institut Pro Datos pour le journal Prensa Libre.

En troisième position se trouve la sociale-démocrate Sandra Torres, ex-première dame, avec 18,4%, selon l'enquête menée du 23 au 29 août, soit avant la démission du président Perez, avec une marge d'erreur de 3,1%.

Les deux places pour le deuxième tour du 25 octobre devraient donc se jouer entre ces trois candidats sur les 14 inscrits au premier tour, selon le sondage.

Jimmy Morales, animateur d'une émission humoristique à la télévision, humoriste et producteur de cinéma, a récemment percé sur la scène politique nationale malgré son absence de programme. Il est perçu par les électeurs comme une alternative aux hommes politiques traditionnels.

Les élections générales de dimanche au Guatemala se dérouleront dans un climat atypique, marqué par la démission mercredi du président Perez, un général de l'armée à la retraite de 64 ans, accusé d'avoir été au centre d'un système de corruption au sein du service des douanes.

La révélation de ce scandale, qui implique également son ex-vice-présidente, placée en détention, a conduit dans la rue des milliers de Guatémaltèques exaspérés par la corruption de leurs dirigeants.

ec/ka/hdz/pjl