NOUVELLES
03/09/2015 06:19 EDT | Actualisé 03/09/2016 01:12 EDT

Arabie: un Saoudien décapité pour meurtre, 130e exécution de l'année

Un Saoudien, condamné à mort pour meurtre, a été décapité au sabre jeudi dans le nord-est de l'Arabie saoudite, a annoncé le ministère saoudien de l'Intérieur.

Mechari al-Chemmari a été reconnu coupable d'avoir tué par balle l'un de ses proches avant de s'acharner sur son corps à coups de poignard et de bâton, a précisé le ministère dans un communiqué cité par l'agence officielle saoudienne SPA.

Il a été exécuté à Hafr al-Baten, pas loin de la frontière avec l'Irak.

Sa décapitation porte à 130 le nombre d'exécutions dans ce royaume ultra-conservateur du Golfe depuis le début de l'année, contre 87 sur l'ensemble de 2014, selon un décompte de l'AFP établi sur la base de communiqués officiels.

Meurtre, viol, vol à main armée, apostasie et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale dans ce pays régi par une version rigoriste de la charia, qui invoque la dissuasion comme argument clé pour la justifier.

L'Arabie saoudite figure parmi les pays qui exécutent le plus grand nombre de personnes avec la Chine, l'Iran, l'Irak et les Etats-Unis, selon Amnesty International.

L'ONG a récemment dénoncé les "imperfections" du système judiciaire en Arabie saoudite et demandé à ce pays de décréter un moratoire sur les exécutions.

bur/mh/mer/jri