POLITIQUE
02/09/2015 06:42 EDT | Actualisé 02/09/2015 06:43 EDT

L'appel de la candidate contre l'investiture de Mélanie Joly est rejeté

Facebook

L'appel de l'une des rivales de la candidate vedette Mélanie Joly dans Ahuntsic-Cartierville a été rejeté par le comité permanent d'appel du Parti libéral du Canada (PLC), a indiqué le parti, mercredi.

L'investiture du PLC dans cette circonscription montréalaise a été remportée par Mme Joly le 23 août.

La candidate Grace Batchoun avait déposé trois jours plus tard sa demande d'appel auprès du parti _ et le chèque de 1000 $ qui va avec. Celle qui est arrivée en deuxième position disait entamer ce processus après avoir observé, en compagnie de son entourage et de son avocat, "plusieurs irrégularités importantes" au lendemain du vote qui a dû se rendre à un troisième tour.

Le PLC a affirmé, mercredi, par communiqué, avoir reçu la décision officielle du comité permanent d'appel de trois membres _ une entité qui fonctionne "indépendamment" du parti et qui rend des décisions "finales et exécutoires", selon la formation politique.

Après avoir entendu les deux parties, le comité a rejeté l'appel de Mme Batchoun et "confirmé la candidature de Mélanie Joly", a indiqué le PLC.

Deux autres candidats étaient en lice pour l'investiture, alors que plusieurs autres se sont désistés dans les mois précédents.

Mélanie Joly, une proche du chef Justin Trudeau, s'est fait connaître aux dernières élections municipales à Montréal, en terminant en deuxième place derrière Denis Coderre.

Outre Mme Batchoun, ses adversaires étaient Viken Attarian, un ingénieur, et Elie Kassissia, un homme d'affaires.

La candidate libérale dans Ahuntsic-Cartierville devra notamment affronter Maria Mourani, l'ancienne députée bloquiste devenue néo-démocrate, aux élections fédérales du 19 octobre.

Galerie photo Ces candidats qui ont abandonné la lutte électorale en 2015 Voyez les images