NOUVELLES
02/09/2015 11:40 EDT | Actualisé 02/09/2015 11:52 EDT

Propos «misogynes» à l'endroit d'une journaliste : Guy Julien s'excuse

Radio-Canada

Le vice-président du Groupe RCM et ex-ministre Guy Julien offre ses excuses à la journaliste Marie-Claude Julien pour ses gestes inappropriés à son endroit. Il n'avait pas l'intention, dit-il, de la « blesser », mais plutôt de la « taquiner ».

Dans une lettre adressée à la journaliste Marie-Claude Julien, Guy Julien reconnaît que son comportement avant un point de presse du Groupe RCM jeudi « n'avait pas sa place ». Il souligne qu'il n'est pas misogyne et qu'il respecte le travail de Marie-Claude Julien.

Lundi, la Fédération professionnelle des journalistes (FPJQ) Mauricie/Centre-du-Québec a dénoncé la tentative d'intimidation, par Guy Julien, de la journaliste Marie-Claude Julien qui a mis au jour une histoire de rémunération accordée au président de l'organisme Yvon Picotte et au vice-président, Guy Julien.

Rappelons que Guy Julien a dit à la journaliste Marie-Claude Julien que cette histoire est « une des pires affaires de salissage de sa vie » avant de lui faire une accolade non sollicitée, de lui caresser les cheveux et finalement de lui dire qu'elle avait engraissé. Il est ensuite allé raconter la conversation à Yvon Picotte. Cet échange entre les deux hommes a été capté par les micros de Radio-Canada, tout juste avant le point de presse tenu dans les locaux du Groupe RCM jeudi dernier.

LIRE AUSSI: Intimidation d'une journaliste : c'est de la «misogynie répugnante» – Julie Miville-Dechêne

Radio-Canada Mauricie Centre-du-Québec a fait parvenir vendredi une lettre à Guy Julien et à Yvon Picotte pour exiger des excuses écrites à Marie-Claude Julien, ce qu'a rapidement fait Yvon Picotte.

Guy Julien, quant à lui, était en retraite fermée pour un jeûne lorsque la controverse a éclaté. Il est maintenant de retour dans la région.

Lettre de Guy Julien à Marie-Claude Julien:

Galerie photo Quelques statistiques sur la santé des Canadiens Voyez les images