NOUVELLES
01/09/2015 16:41 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

Vaste opération antidopage des autorités américaines, les stéroïdes ciblés

Les autorités américaines ont annoncé mardi avoir mené un vaste coup de filet ciblant principalement le trafic de stéroïdes, un des produits dopants les plus courants dans le milieu sportif, qui a conduit à l'arrestation de 90 personnes.

L'autorité américaine de lutte contre la drogue (Drug Enforcement Administration, DEA) a mené 30 enquêtes en parallèle dans 20 Etats, dont les résultats ont été particulièrement fructueux: outre les 90 arrestations, 16 laboratoires clandestins de stéroïdes ont été mis à jour, dans lesquels 636 kilos de poudre brute de stéroïdes et 8.200 litres de liquide brut injectable de stéroïdes ont été saisis.

Dans le seul Etat d'Arizona (sud-ouest), plus de 150.000 doses de stéroïdes ont été découvertes dans quatre laboratoires clandestins.

Les autorités notent que beaucoup de ces laboratoires reçoivent leur matière première de Chine. La DEA et ses partenaires ont également collaboré avec quatre pays européens pour des enquêtes relatives à ce type de produit dopant.

Les autorités n'ont pas dit précisément à quelle période ces enquêtes et ces arrestations s'étaient déroulées.

"Trop de jeunes gens ruinent leur vie et endommagent leur corps en abusant des stéroïdes", a déclaré Chuck Rosenberg, un des dirigeants de la DEA. "A travers cette opération la DEA s'attaque au marché clandestin des stéroïdes et expose ses dangers et ses mensonges".

Les agences de lutte contre le dopage ont fait part de leur satisfaction après cette annonce: "Ces actions améliorent la sécurité de tous les athlètes et nous permettent de nous assurer que les jeunes sportifs qui subissent des pressions pour utiliser ces produits dopants ne soient pas la proie de dealers de drogue", a ainsi dit Travis Tagart, patron de l'Agence américaine antidopage (USADA).

"En collaborant avec l'USADA et la DEA dans cette opération majeure, l'Agence mondiale antidopage (AMA) a pu empêcher que ces substances et stéroïdes potentiellement nocifs tombent entre les mains d'athlètes cherchant à s'octroyer un avantage", s'est aussi réjoui David Howman, le directeur général de l'AMA.

Les récents Championnats du monde d'athlétisme à Pékin ont été assombris par des allégations de plusieurs médias sur le dopage. Ceux-ci avançaient qu'un tiers des médaillés mondiaux ou olympiques en athlétisme entre 2001 et 2012, présentaient des valeurs sanguines suspectes.

bdx/dmk

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!