NOUVELLES
01/09/2015 19:56 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

Un ex-chef de la CIA pour enrôler des affiliés d'Al-Qaida contre l'EI

Le général David Petraeus, ancien chef militaire prestigieux et ancien directeur de la CIA, a estimé mardi que les Etats-Unis devraient songer à enrôler dans la coalition contre l'EI certains combattants du Front Al-Nosra, branche d'Al-Qaïda en Syrie.

"En aucune circonstance, nous devrions essayer d'utiliser ou de coopter le Front Al-Nosra" dans la coalition contre le groupe Etat islamique, a indiqué le général Petraeus dans une déclaration à CNN.

"Mais certains combattants" de ce groupe "l'ont rejointe plus par opportunisme que par idéologie", a-t-il poursuivi.

Il pourrait être possible de récupérer ceux qui "voudraient renoncer au Front Al-Nosra et s'aligner avec l'opposition modérée contre Al-Nosra, l'EI et (le régime du président syrien) Assad".

Le général Petraeus avait suscité l'admiration dans son pays pour avoir supervisé en 2007 le déploiement de 30.000 soldats américains en Irak et le redressement de la situation militaire sur place.

Il avait notamment convaincu des chefs sunnites irakiens de travailler avec l'armée américaine, et de ne plus se battre avec Al-Qaïda.

Devenu directeur de la CIA en 2011, David Petraeus, 62 ans, avait dû démissionner en 2012. La presse avait révélé qu'il avait communiqué des documents confidentiels à sa maitresse et biographe.

Sa déclaration à CNN faisait suite à la publication d'un article du site Daily Beast, indiquant qu'il avait recommandé de recourir à d'anciens membres d'Al-Nosra à plusieurs hauts responsables américains.

Les Etats-Unis ne parviennent pas à trouver en Syrie d'autres alliés que les Kurdes pour se battre efficacement contre le groupe Etat islamique.

Le programme de formation et d'équipement de combattants syriens modérés lancé par l'administration américaine n'a pas réussi à décoller.

Seulement 54 combattants ont été formés jusqu'à présent, dont certains ont été kidnappés dès leur retour en Syrie par le Front Al-Nosra. Sept avaient ensuite été libérés.

wat-lby/elm

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!