DIVERTISSEMENT
01/09/2015 10:01 EDT

TVA: plaire à toute la famille (PHOTOS)

David Kirouac

Concocter une programmation rassembleuse, qui plaira à toute la famille: voilà le leitmotiv de la direction de TVA pour sa saison 2015-2016, dont le contenu a officiellement été dévoilé lundi. Tant au chapitre des variétés que des séries, on tend à plaire aux enfants comme aux plus grands pour demeurer au sommet des cotes d’écoute et faire jaser, tant de vive voix que sur Facebook et Twitter.

Galerie photo TVA - Rentrée 2015 Voyez les images

On n’a aucun mal à croire qu’un auditoire de tous les âges se retrouvera dans Faites comme chez vous (lundi au jeudi, 19h, dès le 14 septembre), qui a tout d’une fête endiablée, comme si on saupoudrait un savoureux mélange de La voix, de Star Académie et d’Un souper presque parfait sur une base quotidienne dans nos salons. Maripier Morin anime ce rendez-vous éclaté de 30 minutes et se rend chez des gens qui mettent tout en œuvre pour organiser une prestation musicale enlevante, dans leur salon, dans leur cour et, pourquoi pas, leur salle de bain. Les participants d’une même semaine s’attribuent des notes entre eux pour déterminer qui a offert le meilleur spectacle. La production alloue un budget aux artistes un herbe et les laisse se débrouiller dans l’élaboration de leur présentation, mais leur donne un coup de pouce pour la sonorisation. Aucun contrat de disque n’est en jeu, mais le gagnant remportera une somme de 2000$. Le public pourra aussi voter pour son (ou ses) candidat(s) préférés, pour ensuite revoir l’une des performances sur le web, le vendredi. On nous promet que tous les styles musicaux seront exploités et qu’on vivra des moments cocasses et touchants.

Faites comme chez vous devrait talonner, et peut-être même dépasser, 30 vies, à Radio-Canada, dans la même case-horaire. À l’hiver, Normand Brathwaite et sa mouture modernisée de Piment fort prendront le relais de Faites comme chez vous. Autre rude compétition à prévoir pour le personnel de l’école du Vieux-Havre.

Yamaska achève

Il y a plusieurs mois déjà qu’on entend parler de Boomerang (lundi, 19h30, dès le 14 septembre), cette comédie familiale reposant sur le duo Catherine-Anne Toupin – Antoine Bertrand, en couple dans la vie comme à l’écran. D’après une idée originale de Catherine-Anne Toupin, l’auteure principale Isabelle Langlois, secondée de plusieurs autres plumes talentueuses, Boomerang relate l’histoire de Karine et Patrick, deux attachants trentenaires qui reviennent vivre chez les parents de la demoiselle après un échec financier. Nos deux Tanguy exaspéreront pleinement leur entourage, et dérideront les téléspectateurs. Marc Messier et Marie-Thérèse Fortin incarnent le papa et la maman hôtes et pas nécessairement fiers de l’être, et Magalie Lépine-Blondeau et Émile Proulx-Cloutier apparaissent également au générique.

Le même soir, à 21h, on fera connaissance avec la fameuse Sarah de Pour Sarah (dès le 21 septembre) et son entourage. Marianne Fortier emprunte les traits de la jeune Sarah, dont la vie bascule suite à un accident de voiture au terme d’une soirée arrosée. Une distribution tout étoile accompagne Marianne Fortier dans cette aventure, incluant Hélène Florent, Sylvain Marcel, Patrice Robitaille et Brigitte Lafleur, ainsi qu’une flopée d’adolescents, de nouveaux visages qu’on découvrira avec plaisir. Quant aux Jeunes loups de Réjean Tremblay, ils reviendront montrer les crocs en janvier. À lire bientôt dans les pages du Huffington Post Québec, nos dossiers complets sur Boomerang, Pour Sarah et Les jeunes loups.

Entre Boomerang et Pour Sarah logera toujours Yamaska (lundi, 20h, dès le 14 septembre), qui en sera à sa septième et dernière saison. Un web-documentaire sera mis en ligne pendant l’année et constatera quel a été l’impact du téléroman sur ses téléspectateurs fidèles, qui en suivent les intrigues depuis 2009. TVA échafaude déjà de nouveaux projets de fiction pour prendre le relais de Yamaska.

Une rivale pour Béatrice

Grâce au docu-réalité Alerte 5 (mardi, 19h30, dès le 22 septembre), on suivra des pompiers dans leurs activités de tous les jours, dans leur vie professionnelle et personnelle. Il aura fallu deux ans de négociations avec la Ville de Montréal pour qu’une caméra puisse s’infiltrer à la Caserne 19, au centre-ville de Montréal. Certains extraits montrés aux journalistes, comme celui d’un sauvetage dans le métro, sont très poignants. Ceux qui le désirent pourront visionner l’émission en 4K (qui offre quatre fois la qualité HD, ou ultra haute définition), pour encore plus de réalisme.

Du côté de O’ (mardi, 21h, dès le 15 septembre) on accueillera de nouveaux personnages interprétés par Geneviève Brouillette, Pierre Gendron et Pierre Curzi. Ce dernier campera un rôle dans lequel il roulera des yeux doux devant Marie Tifo (alias Jacqueline O’Hara), sa douce moitié dans la «vraie vie», tandis que Pierre Gendron interprétera le conjoint de Marie-Ève (Isabel Richer).

Ça brassera aussi dans la vie des protagonistes d’Au secours de Béatrice (mercredi, 20h, dès le 16 septembre). Une nouvelle venue, Adrienne Bannon (Isabelle Blais,) remplacera Béatrice à l’urgence de l’hôpital Saint-Hippolyte pendant la suspension de celle-ci et ne créera pas exactement l’unanimité autour d’elle. C’est que la dite Adrienne n’est pas des plus sympathiques! Une sournoise rivalité s’installera entre Béatrice et elle, mais le mauvais caractère de la nouvelle employée ne fait pas de discrimination, et Adrienne se fera détester d’à peu près tout le monde.

Si vous n’avez pas encore eu l’opportunité d’attraper, sur Club illico ou la chaîne Addik, l’excellente série Mensonges, avec Fanny Mallette, Éric Bruneau et Sylvain Marcel, la première saison tiendra l’antenne de TVA le mercredi, à 21h. Bonne nouvelle, Mensonges vient d’être achetée par France 2.

Sur invitation seulement le dimanche

TVA parle d’une «formule améliorée» et «encore plus extrême» pour Vol 920 (jeudi, 19h30, et dimanche, 19h, dès le 24 septembre). Les candidats devront désormais surmonter leurs épreuves, beaucoup plus difficiles, en équipe. Chaque défi se conclura sous forme de tournoi, et les gagnants pourront fournir des billets d’avion à leurs camarades. Un «camp des exclus» aux conditions rudimentaires, du genre île déserte ou appartement insalubre, servira de refuge à ceux qui n’ont pu décrocher leur laisser-passer pour la prochaine destination. Yan England est toujours à l’animation, et on jure que les participants qui prendront le Vol 920 seront poussés dans leurs derniers retranchements.

Le tandem de Ça finit bien la semaine, Julie Bélanger et José Gaudet, officiera encore le vendredi, mais déménage à 19h. TVA marque sa confiance envers Stéphane Rousseau et Sur invitation seulement en amenant la fiesta hebdomadaire le dimanche, à 21h (dès le 27 septembre), directement contre Tout le monde en parle. On y laisse présager encore plus de folies, avec des invités comme Véronique Cloutier, Élyse Marquis, Guy A.Lepage, Yves Pelletier, Tammy Verge, Patrice Bélanger, Jean-René Dufort (qui a, paraît-il, joué des percussions sur un lutteur…), France Castel, Maripier Morin, Maxim Martin, Laurent Paquin, Billy Tellier, Les Denis Drolet, Debbie Lynch-White, René Simard et Cathy Gauthier, ainsi que des prestations de Marie-Pierre Arthur, Lisa LeBlanc et Louis-Jean Cormier.

Au Banquier (dimanche, 19h30, dès le 27 septembre), on n’aura droit cet automne qu’à des éditions thématiques de 90 minutes. Des spéciaux sur Les beaux malaises, les Expos, les comédies musicales (avec un coup de chapeau à Denise Filiatrault et Luc Plamondon), l’OSM et la Guerre des étoiles sont déjà prévus. La première sera toutefois consacrée au mariage avec, comme «beautés», des personnalités féminines qui ont déjà convolé, vêtues de leur robe de mariée. Oui, Julie Snyder portera la robe Jean-Paul Gaultier qu’elle a étrennée lors de son propre mariage, il y a deux semaines, et oui, on verra des images de son union avec Pierre Karl Péladeau, encore jamais diffusées jusqu’ici.

Papa sur le web

Il faudra patienter jusqu’à l’hiver pour renouer avec Martin Matte et ses Beaux malaises, où Claude Robinson fera une apparition, de même qu’avec La voix.

Mentionnons enfin que Josée Boudreault et Christine Michaud deviendront des «marchandes de bonheur» à Ma liste à moi (samedi, à 12h30), où elles accompliront les souhaits de personnalités de passage dans leur studio de Québec. Le portail web de TVA proposera aussi dès novembre une belle nouveauté, Papa, suite logique de Fiston, qui a valu à son créateur, Jonathan Roberge, 15 millions de visionnements. Le papa du titre se fera cette fois larguer par la mère de son petit garçon, qui a jeté son dévolu sur un professeur de yoga, et devra composer avec sa réalité de père monoparental. Marie-Soleil Dion sera l’ex indigne, et Virginie Fortin, la sœur du personnage-titre. Le «vrai» fils de Jonathan Roberge, le petit Xavier, jouera encore les comédiens dans ce projet, qui devrait être très drôle.

TVA ne diffusera cette année aucune émission spéciale de la rentrée, mais la nouvelle programmation de la chaîne sera expliquée au public à Salut, Bonjour! et au Tricheur dans la semaine du 7 septembre.