NOUVELLES
01/09/2015 01:24 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

Pakistan: six morts dans un attentat suicide près de la frontière afghane

Un kamikaze s'est fait exploser mardi matin devant un édifice gouvernemental dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan, frontalière de l'Afghanistan, faisant au moins six morts et une trentaine de blessés, ont annoncé les autorités locales.

L'attentat a été perpétré dans la ville de Jamrud, située dans la zone tribale de Khyber, où l'armée pakistanaise mène depuis un an une opération contre des groupes islamistes armés liés aux talibans locaux du TTP, a indiqué à l'AFP un haut responsable local, Shahab Ali Shah.

Six personnes, dont quatre membres d'une unité de police tribale, ont été tuées et 31 autres blessées, dont certaines grièvement, a ajouté ce responsable. L'attentat n'a pas été revendiqué dans l'immédiat mais pourrait porter la marque d'une des nombreux factions des talibans pakistanais qui luttent contre les autorités civiles et l'armée.

Les forces pakistanaises avaient lancé en juin 2014 une vaste opération contre les fiefs talibans au Waziristan du Nord, une zone tribale ayant servi de sanctuaire et de base arrière à de nombreux groupes jihadistes depuis plus d'une décennie, puis avaient étendu leurs raids au secteur de Khyber.

Le chef de la diplomatie pakistanaise, Sartaj Aziz, avait d'ailleurs soutenu lundi que le réseau Haqqani, importante branche des talibans afghans figurant sur la liste noire américaine des organisations terroristes, avait été presque totalement éradiqué du pays grâce à cette opération militaire.

Les talibans afghans concentrent leurs attaques contre les soldats de l'Otan et les forces locales en Afghanistan, tandis que les talibans pakistanais ciblent les symboles du pouvoir au Pakistan. Les attentats perpétrés par ces mouvements font aussi un nombre important de victimes civiles.

la-mmg/gl/jh

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!