NOUVELLES
01/09/2015 09:12 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

Mondial-2015 - L'Uruguay, un petit poucet au milieu des loups

L'Uruguay, versé dans la redoutable poule A, fera figure de petit Poucet ne se faisant guère d'illusions sur ses chances lors de la Coupe du Monde où elle poursuivra surtout son apprentissage du haut-niveau.

Si +Los Teros+ rêvaient d'une troisième victoire en Coupe du monde, après celles obtenues contre l'Espagne (27-15) en 1999 et la Géorgie (24-12) en 2003, il va falloir sûrement attendre une édition de plus.

On voit mal en effet les hommes du sélectionneur Pablo Lemoine, ancien pilier du Stade Français, inquiéter l'Angleterre, l'Australie ou le pays de Galles, voire les Fidji, sur une pente ascendante ces derniers mois.

Dernière qualifiée pour la compétition après un barrage victorieux face à la Russie, l'Uruguay, composée en majorité de joueurs amateurs, espérait compter sur ses rares expatriés pour rivaliser un tant soi peu.

Le plus connu d'entre eux, le deuxième ligne et capitaine de Castres Rodrigo Capo Ortega a fait faux bond au dernier moment, de manière plutôt surprenante. La mission s'annonce donc quasi impossible pour le demi de mêlée de Mont-de-Marsan (Pro D2) Agustin Ormaechea et ses compatriotes.

Leur préparation à l'épreuve, avec un tournoi de développement disputé en juin à Tbilissi, les a vus perdre contre la Géorgie (19-10) et des équipes expérimentales d'Irlande (33-7) et d'Italie (23-13), avant de retrouver un temps le sourire début août face aux Pumas B (30-26).

En tournée par la suite au Japon, ils viennent de subir deux lourds revers (30-8, 40-0). Un avant-goût de ce qui les attend ? Sûrement.

Mais les Uruguayens voient plus loin que l'Angleterre. Notamment au niveau structurel. Récemment, ils ont conclu un accord avec leurs voisins argentins pour que certaines de leurs équipes intègrent le championnat de provinces locales.

"L'Argentine nous a ouvert les portes, il faut en profiter pour progresser", estime le président de la fédération Sebastián Piñeyrú. Rendez-vous dans quatre ans pour en voir les premiers effets ?

rap/mg/pga/cto

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!