NOUVELLES
31/08/2015 23:09 EDT | Actualisé 31/08/2016 01:12 EDT

Les Etats-Unis arrêtent plus de 240 immmigrés clandestins avec des antécédents judiciaires

Au moins 244 immigrés clandestins avec des antécédents judiciaires, en grande majorité des Mexicains, ont été arrêtés lors d'une vaste opération policière de quatre jours dans le sud de la Californie (ouest), ont indiqué lundi les autorités américaines.

Avec cette opération, qui s'est achevée jeudi dernier, les agents de l'immigration et des douanes (ICE) signent leur plus grand succès, s'est félicitée l'ICE dans un communiqué.

Les arrestations ont eu lieu dans les comtés d'Orange, Riverside, San Bernardino, Santa Barbara et San Luis Obispo, au sud, à l'est et au nord-ouest de Los Angeles.

191 des personnes arrêtées sont de nationalité mexicaine. Sur un total de 21 nationalités différentes, des Péruviens, des Français, des Thaïlandais et des Ghanéens figurent également parmi les interpellés.

Quatre des personnes arrêtées avaient été traduites en justice pour être à nouveau entrées illégalement dans le pays, après une première expulsion.

Parmi elles se trouvent le Mexicain Vincente Onofre-Ramírez, condamné à 13 ans de prison à New York pour agression sexuelle.

En vertu des lois fédérales des Etats-Unis, les personnes interpellées avec des arrêtés d'expulsions ou qui ont déjà été expulsées peuvent être immédiatement reconduites hors des frontières.

spc/ep/tll/jr

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!