NOUVELLES
01/09/2015 11:36 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

Les chiffres de Statistique Canada alimentent un tir groupé contre Harper

OTTAWA — La confirmation, par les chiffres de Statistique Canada, que le pays est en récession alimentait, mardi, un tir groupé contre Stephen Harper.

Tout de même, le premier ministre sortant, en campagne à Burlington, en Ontario, réussissait à faire une autre lecture de la réalité.

Se concentrant sur un seul chiffre qui note une croissance - celui du mois de juin par rapport au mois de mai - le chef conservateur a maintenu que son gouvernement a mené le pays dans la bonne voie. C'est ce chiffre unique, selon lui, qui représente la réalité.

Il fait donc fi des deux trimestres consécutifs de recul du PIB, rapportés par Statistique Canada, et parle de croissance alors que tout le monde parle de récession.

L'aveuglement volontaire du chef conservateur a été dénoncé par ses rivaux.

De passage à Gatineau, le chef libéral Justin Trudeau l'a décrit comme déconnecté de la réalité des Canadiens.

À Halifax, la leader du Parti vert, Elizabeth May, lui a reproché d'avoir mis tous ses oeufs dans le panier des sables bitumineux. À Varennes, le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe faisait le même reproche, sans oublier de dénoncer les néo-démocrates, ses seuls rivaux au Québec, pour leur intention de déposer, à tout prix, un budget équilibré s'ils sont portés au pouvoir. 

Comme il était trop tôt en Colombie britannique où fait campagne le chef du NPD, c'est à Ottawa que trois des candidats de Thomas Mulcair ont convoqué les journalistes pour parler de récession, mardi matin. Le député sortant Guy Caron a dénoncé une décennie complète de pertes d'emplois et de négligence des infrastructures.

Le chef conservateur maintient qu'il faut absolument continuer dans la même voie pour que le Canada demeure une «île de stabilité». Tout changement de plan - et de gouvernement - conduirait, selon lui, à une récession permanente.

Les militants conservateurs, réunis dans une usine à Burlington, ont longuement applaudi la lecture de la réalité que fait M. Harper.

Lina Dib, La Presse Canadienne

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!