NOUVELLES
01/09/2015 00:40 EDT | Actualisé 31/08/2016 01:12 EDT

Le pétrole baisse en Asie en raison d'inquiétudes pour l'économie chinoise

Les prix du pétrole reculaient mardi en Asie, sous l'effet d'un indice gouvernemental chinois montrant une contraction en août de l'activité manufacturière de la deuxième économie mondiale.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre perdait 1,50 dollar à 47,70 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, la référence européenne du brut, également pour livraison en octobre, reculait de 1,46 dollar, à 52,69 dollars le baril.

Une tendance liée notamment à la publication mardi de l'indice PMI des directeurs d'achat pour la Chine.

Son recul tend à montrer une nette contraction en août de l'activité manufacturière de la Chine, premier consommateur d'énergie au monde, ce qui est interprété comme un signal supplémentaire de l'essoufflement persistant de la deuxième économie mondiale.

L'indice PMI dévoilé par le Bureau national des statistiques (BNS) s'est établi à 49,7 en août, soit son plus bas depuis août 2012, contre 50 en juillet.

Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière, tandis qu'un indice inférieur à ce seuil signale une contraction.

Un indicateur PMI calculé de façon indépendante par le cabinet Markit et publié mardi par le groupe de presse Caixin dressait un tableau encore plus sombre que la statistique du gouvernement.

Le PMI-Caixin s'est ainsi établi pour août à 47,3, contre 47,8 en juillet. C'est un peu mieux que l'indice provisoire de 47,1 publié dix jours auparavant, mais cela reste son plus faible niveau depuis mars 2009.

Dans une note d'analyse, le géant américain Citigroup rappelle que la Chine oriente "comme jamais" les prix des matières premières, y compris ceux du pétrole.

"Et elle les tire à la baisse", ajoute Citigroup. "Nous nous attendons à ce que la Chine continue d'exercer dans les prochains mois une pression à la baisse sur les prix des matières premières."

Les cours du pétrole avaient fortement augmenté lundi, achevant contre toute attente le mois d'août sur une hausse grâce à des informations indiquant que l'Opep envisagerait de discuter des cours avec les autres pays producteurs.

A la clôture, le WTI avait gagné 3,98 dollars à 49,20 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), pour dégager une hausse de 27,46% en trois séances.

A Londres, le Brent a pris 4,10 dollars à 54,15 dollars, sur l'International Exchange (ICE), pour une hausse de 25,52% en trois séances.

mba/jac/ev/tll

CITIGROUP

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!