NOUVELLES
01/09/2015 12:19 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

Le «péché de l'avortement» pourra être pardonné cette année, dit le pape

VATICAN — Le pape François a fait savoir mardi qu'il permet à tous les prêtres de pardonner le «péché» de l'avortement à l'occasion de l'«Année de la miséricorde» qui débutera en décembre.

Ce pardon pourra être accordé aux femmes qui se repentent avec un «coeur contrit», a dit le pape.

Reflet de la miséricorde qui se trouve au coeur de son pontificat, le pape François explique dans une lettre publiée par le Vatican qu'il a rencontré plusieurs femmes qui portent la «cicatrice de cette décision» agonisante de subir un avortement.

Il a ajouté que la miséricorde de Dieu ne peut être refusée à ceux qui se repentissent et qu'il accorde donc au prêtre le pouvoir d'absoudre ce péché pendant l'Année de la miséricorde, entre le 8 décembre 2015 et le 21 novembre 2016.

L'avortement est un péché si grave aux yeux de l'Église qu'une femme qui souhaitait obtenir un pardon ne pouvait simplement s'adresser à son prêtre; elle devait plutôt soumettre une demande spéciale à son évêque.

Le pape a précisé qu'il ne réduit pas la gravité du péché d'avortement, que l'Église associe essentiellement à un meurtre, mais qu'il comprend que l'avortement est un choix excessivement complexe et douloureux pour plusieurs femmes.

The Associated Press

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!