NOUVELLES
01/09/2015 08:47 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

Le mariage homosexuel au centre des élections aux îles Féroé

Les habitants des îles Féroé élisent mardi un nouveau Parlement au terme d'une campagne électorale centrée sur le mariage homosexuel et l'imposition des entreprises de pêche.

Le Danemark, dont les Féroé sont un territoire autonome, a été en 1989 le premier pays du monde à reconnaître l'union civile entre personnes du même sexe, avant d'autoriser le mariage homosexuel en 2012. Mais les Féroé n'ont pas suivi et la question y reste très controversée, la religion protestante conservant un poids important.

"Pour les partis politiques, ça a été très difficile de prendre une décision" sur cette question, constate Sveinur Trondarson, du journal Dimmalaetting. Ils parlent donc d'une question d'"éthique", laissant les députés voter "librement", a-t-il expliqué.

L'une des petites formations membres de la coalition gouvernementale de centre droit, le Parti centriste (démocrate-chrétien), a refusé que le Parlement vote sur le sujet.

Selon un récent sondage, 64% des Féringiens sont favorables à une union civile des personnes homosexuelles. Et cette année, la Gay Pride a attiré 6.000 personnes, une foule considérable pour la capitale Torshavn.

Un sondage donnait lundi une légère avance à l'opposition de gauche, emmenée par les sociaux-démocrates, plus sensibles aux droits des homosexuels que la majorité sortante. Ils espèrent séduire avec leurs propositions en vue d'augmenter les recettes fiscales via une mise aux enchères des quotas pour la pêche et une imposition pour la pisciculture.

Le Parti de l'union (libéral-conservateur), à la tête de la coalition, pourrait aussi souffrir d'une polémique sur des déclarations mensongères du Premier ministre Kaj Leo Johannesen devant le Parlement à propos d'un contrat de construction d'un tunnel sous-marin.

L'issue des élections reste difficile à prévoir car les électeurs votent selon deux paramètres très différents: l'axe droite-gauche, et leur position sur la question de l'indépendance vis-à-vis du Danemark.

Les îles Féroé ne faisant pas partie de l'Union européenne et échappant à l'embargo russe sur les produits alimentaires, leurs exportations de saumon ont grimpé en flèche depuis début 2014.

Les bureaux de vote ont ouvert à 10h00 GMT et fermeront à 20h00 GMT.

L'archipel, qui compte 48.000 habitants et quelque 70.000 moutons, est autonome depuis 1948. Ses affaires étrangères et sa défense restent du ressort de Copenhague.

Le produit intérieur brut avoisinait les deux milliards d'euros en 2013. La pêche assure 95% des exportations, et les 650 millions de couronnes (87 millions d'euros) allouées chaque année par le Danemark sont un autre pilier de l'économie locale.

nsb/cbw/hh/bds

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!