NOUVELLES
01/09/2015 11:50 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

Le dollar canadien à la hausse mardi mais les bourses dégringolent

MONTRÉAL — A Toronto, les cours ont chuté de 2,5 pour cent mardi matin, joignant ainsi le mouvement baissier observé ailleurs.

L'indice S&P/TSX a cédé pas moins de 351  points à  13,507  points 90 minutes après l'ouverture.

A New York, l'indice Dow Jones a reculé de 349 points ou  2,1 pour cent à 16,179 points alors que le S&P retranchait 40  points ou 2,1 pour cent à 1,931 points.

Pour sa part, le Nasdaq perdait près de 71 points ou 1,7 pour cent à  4,203 points.

Le dollar canadien grimpait de 0,17 cent à 76,18 cents américains alors que l'on apprenait que le Canada est techniquement en récession.

L'économie canadienne s'est contractée pour un deuxième trimestre consécutif depuis le début de l'année, entraînant du même coup le pays sur le territoire de la récession technique, qui pourrait toutefois s'avérée de courte durée.

Les données publiées mardi par Statistique Canada indiquent que sur une base annualisée, le produit intérieur brut (PIB) a fléchi de 0,5 pour cent au deuxième trimestre après avoir reculé de 0,8 pour cent lors des trois premiers mois de 2015.

Des économistes interrogés ont toutefois tempéré l'ampleur de la contraction de l'économie canadienne depuis le début de l'année.

Selon Statistique Canada, le produit intérieur brut réel a diminué de 0,1 pour cent au deuxième trimestre, après avoir connu une baisse de 0,2 pour cent au premier trimestre. Mais sur une base mensuelle, le PIB réel par industrie a augmenté de 0,5 pour cent en juin, a ajouté l'agence fédérale.

-

Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.A) a annoncé mardi un bénéfice net de 304 millions $ ou 53 cents par action au premier trimestre, comparativement à 269,5 millions $ ou 47 cents par action l'an dernier, soit une hausse de 12,8 pour cent.

Son chiffre d'affaires trimestriel a toutefois glissé, passant de 9,19 milliards $ l'an dernier à 8,98 milliards $ cette année.

Les ventes de marchandises par magasin comparable étaient en hausse de 5,1 pour cent aux États-Unis, de 1,3 pour cent en Europe et de 2,3 pour cent au Canada.

-

Le prix du litre d'essence ordinaire a fortement augmenté tôt, mardi matin, dans la plupart des points de vente des îles de Montréal et de Laval.

D'après le site Web essencequebec.com, le meilleur prix du litre relevé sur ces deux territoires est de tout près de 1,20 $. La veille, les prix étaient d'entre 0,10 $ et 0,15 $ inférieurs à Montréal et à Laval.

En début de journée, mardi, les prix demeuraient largement moindres dans la totalité des autres régions du Québec. Ils étaient même inférieurs à 1 $ le litre d'ordinaire dans le Bas-Saint-Laurent et dans les Laurentides.

-

 

La Presse Canadienne

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!