NOUVELLES
01/09/2015 14:13 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

L'été a été brûlant au box-office nord-américain

L'été a été particulièrement brûlant pour le box-office nord-américain avec des recettes quasi record, grâce au succès de grosses productions comme "Jurassic World" ou "Avengers: l'ère d'Ultron", mais aussi de surprises comme "Straight Outta Compton".

"Cela devrait être le deuxième plus gros résultat jamais enregistré au box-office" en Amérique du Nord, a commenté Patrick Corcoran, porte-parole de l'Association américaine des propriétaires de cinéma.

D'ici la fin du week-end de Labor Day, le 7 septembre, les experts s'attendent à ce que les exploitants aient engrangé 4,5 milliards de dollars sur l'ensemble de la saison estivale.

En 2013, le box-office estival s'était hissé à 4,8 milliards --record absolu-- mais il était retombé à 4,1 milliards l'an dernier.

Le public a été attiré dans les salles obscures par les dinosaures de "Jurassic World", qui a déjà amassé 643 millions de dollars à lui seul en Amérique du Nord (1,6 milliard dans le monde).

Le dernier opus de cette série de films de science-fiction créée par Steven Spielberg affiche les troisièmes plus grosses recettes jamais enregistrées dans le monde comme en Amérique du Nord, derrière "Avatar" et "Titanic".

"Avengers: l'ère d'Ultron" a également été l'un des gros succès de l'été avec 457,7 millions de dollars de recettes, selon le site spécialisé boxofficemojo.com (1,4 milliard de dollars dans le monde).

"Vice-Versa", "Les minions", "Pitch perfect 2" ont également été des moteurs, tout comme "Straight outta Compton", un film à plus petit budget (28 millions contre 150 millions pour "Jurassic World"), sur le groupe de rap mythique N.W.A., et qui règne sur le box-office depuis trois semaines déjà.

"Le plus gros facteur reste toujours la qualité des films. Nous avons eu un bon mélange cet été, de gros block-busters mais aussi des films qui ont plu à un public plus restreint", a souligné M. Corcoran.

Il fait toutefois remarquer qu'au-delà des titres à l'affiche, la qualité des salles elles-mêmes contribue à y faire venir un large public.

"Les écrans très larges, les sièges inclinables, l'offre de nourriture et boissons alcoolisées, etc.", la 3D,... "tout cela contribue à transformer l'expérience en salles", a-t-il souligné.

ved/elm

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!