NOUVELLES
01/09/2015 19:25 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

Colombie: plus de 200 guérilleros des Farc capturés et 5 tués durant la trêve

Plus de 200 combattants des FARC ont été capturés en Colombie et cinq autres tués depuis le début en juillet de la trêve unilatérale décidée par cette guérilla, a annoncé mardi le ministre de la Défense.

"Depuis le 20 juillet dernier, nous avons comptabilisé 85 démobilisations, 232 captures et cinq morts au combat" dans les rangs des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC, marxistes), a déclaré le ministre Luis Carlos Villegas lors d'une intervention au parlement.

Les Farc, mouvement de guérilla le plus important du pays avec quelque 7.000 combattants selon des chiffres officiels, ont annoncé le 20 juillet un cessez-le-feu unilatéral dans le cadre des négociations de paix menées avec le gouvernement depuis novembre 2012 et délocalisées à La Havane.

"Les Farc ont décrété un cessez-le-feu, pas un arrêt des hostilités. Ils continuent à enfreindre la loi et en conséquence se heurtent à la force publique dans tout le pays", a affirmé le ministre de la Défense, en faisant également état de "menaces contre la population civile", lors d'un débat organisé à l'initiative de parlementaires.

De leur côté les Farc, créées en 1964 à la suite d'une insurrection paysanne, avaient dénoncé en août des "provocations contre (leurs) unités dans plusieurs régions du pays", selon un message de leur chef "Timochenko", diffusé sur leur site web.

Cinq jours après le début de la trêve unilatérale, le gouvernement colombien a ordonné la suspension des bombardements contre la guérilla afin de favoriser le processus de paix.

Depuis le début de ces négociations, les représentants de la guérilla et du gouvernement sont parvenus à plusieurs accords notamment sur le développement rural, le déminage, la fin du recrutement d'enfants âgés de moins de 17 ans, la participation des ex-guérilleros à la vie politique et le fléau du trafic de drogues.

Ils négocient toujours sur la prise en compte du sort des victimes, qui réclament vérité, justice et réparation, pour en finir avec le plus vieux conflit armé d'Amérique latine, qui en plus d'un demi-siècle a fait au moins 220.000 morts et quelque six millions de déplacés

pcp/fpp/mf

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!