NOUVELLES
01/09/2015 18:48 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:12 EDT

Après avoir triomphé à Cincinnati, Federer poursuit sa lancée à New York

NEW YORK — Après avoir décroché son 87e titre en carrière à Cincinnati, la deuxième tête de série Roger Federer a poursuivi sa lancée et a malmené l'Argentin Leonardo Mayer 6-1, 6-2, 6-2 au premier tour des Internationaux de tennis des États-Unis, mardi.

Federer a préservé la seule balle de bris à laquelle il a été confronté et a mis un terme à la rencontre en 77 petites minutes. Mayer, 34e joueur mondial, avait donné du fil à retordre au détenteur de 17 titres du Grand Chelem en carrière lors de leur seul duel précédent, lorsque le Suisse avait dû sauver cinq balles de match avant de l'emporter en trois sets à Shanghai l'an dernier.

L'Américain John Isner a lui aussi entamé le tournoi sur les chapeaux de roue en disposant du Tunisien Malek Jaziri 6-2, 6-3, 6-4.

Isner, la 13e tête de série, n'a pas été confronté à la moindre balle de bris, en route vers un triomphe après une heure et 43 minutes de jeu contre la 81e raquette mondiale. Le puissant cogneur américain a décoché 24 as et 54 coups gagnants.

Isner a savouré son 10e titre en carrière cet été à Atlanta — un tournoi qu'il a gagné pour la troisième fois de suite. Il a aussi été finaliste à Washington. Son meilleur résultat à Flushing Meadows est une participation aux quarts de finale en 2011.

Son compatriote, Donald Young, a éprouvé plus de difficultés pour atteindre le deuxième tour. Tirant de l'arrière par deux sets et un bris, l'Américain a orchestré une remontée et éliminé la 11e tête de série Gilles Simon 2-6, 4-6, 6-4, 6-4, 6-4 au cours d'un marathon de trois heures et 34 minutes sur le court no 17.

D'autre part, pour la deuxième journée de suite, un joueur de tennis professionnel a été contraint d'effectuer son service en se contentant de frapper la balle au-dessus de sa tête. Après Vitalia Diatchenko, qui a été obligée d'amputer son service du saut vers l'avant dans son duel contre Serena Williams lundi soir en raison d'une blessure à un pied, l'Australien Thanasi Kokkinakis s'est retrouvé dans la même situation en raison de crampes musculaires mardi après-midi.

À son premier match en carrière aux Internationaux des États-Unis, le tennisman âgé de 19 ans était en voie de causer une surprise de taille. Il menait deux sets à un contre la 12e tête de série, Richard Gasquet, lorsqu'il a commencé à ressentir des crampes aux jambes au quatrième set. 

Kokkinakis était alors incapable de bouger, et le Français en a profité pour s'adjuger le quatrième set et gagner les deux premiers jeux du cinquième avant que l'Australien ne lance la serviette. Il lui restait alors tout juste suffisamment d'énergie pour fracasser sa raquette contre le sol.  

En soirée, le champion en titre des Internationaux de tennis de France, Stanislas Wawrinka, fera son entrée en scène. Ce sera également le cas du tennisman avec lequel il est en conflit, l'Australien Nick Kyrgios, qui a rendez-vous avec le Britannique Andy Murray sur le court du stade Arthur Ashe.

The Associated Press

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!