NOUVELLES
31/08/2015 11:59 EDT | Actualisé 31/08/2015 11:59 EDT

Loto-Québec voit ses profits ainsi que ses revenus grimper au premier trimestre

SRC

Loto-Québec a vu ses profits et revenus progresser au premier trimestre, notamment en raison de la performance de son secteur des loteries ainsi que des réductions de dépenses de 9 millions de dollars.

La société d'État a dévoilé lundi un bénéfice net de 298,7 millions ainsi que des revenus de 860,5 millions, en hausse respectivement de 2,6% et de 0,9% par rapport à la même période l'an dernier.

Dans le secteur des loteries, les recettes ont progressé de 3,3%, à 433,4 millions, un résultat que la société d'État a attribué à une offre bonifiée de gros lots offerts au Lotto Max.

Un recul de 2,16 pour a toutefois été constaté du côté des casinos, où le chiffre d'affaires s'est établi à 190,6 millions. Loto-Québec souligne néanmoins que le bénéfice net a été de 43,6 millions, en hausse de 6,4%.

La société d'État estime que les promotions thématiques organisées dans le cadre de son virage vers le divertissement a permis d'accroître l'achalandage, une tendance qui s'est également poursuivie au cours de l'été.

Dans le secteur des établissements de jeux - qui comprend le réseau d'appareils de loterie vidéo - les ventes ont été de 241,7 millions, en recul de 1,1%, en raison de la diminution de l'achalandage dans les bars ainsi que de la réduction du nombre d'établissements.

Loto-Québec a par ailleurs enregistré une perte de 5,26 millions en ce qui a trait aux ventes intersecteurs, ce qui est un peu moins par rapport à 5,84 millions lors du premier trimestre de l'exercice précédent.