POLITIQUE
31/08/2015 11:46 EDT | Actualisé 31/08/2016 05:12 EDT

Le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe rappelle aux électeurs ses exploits passés

MONTRÉAL — Le chef du Bloc québécois a voulu rappeler aux électeurs les exploits passés de son parti.

À Montréal lundi matin, Gilles Duceppe a dit que son besoin de revenir sur le passé est tout à fait normal en campagne électorale. Il a ainsi rappelé certains gains de sa formation politique lorsqu'elle était en bien plus grand nombre au parlement fédéral.

À ses côtés, deux anciens députés bloquistes qui siègent dorénavant à Québec, Maka Kotto et Stéphane Bergeron, sont revenus sur le rôle du Bloc québécois dans l'adoption, par exemple, de certaines lois pour lutter contre le crime organisé.

Soulignant que Justin Trudeau a eu recours à Paul Martin la semaine passée et que Thomas Mulcair cite Jack Layton chaque fois qu'il en a l'occasion, M. Duceppe a souligné qu'il n'était pas anormal pour un parti politique d'insister sur son passé.

M. Duceppe a également souligné que son parti a réussi à obtenir de concessions de certains gouvernements en situation de majorité et en situation de minorité. Et encore une fois, il a invité les Canadiens à l'extérieur du Québec à défaire Stephen Harper, insistant que les Québécois n'avaient pas à voter pour le NPD dans le seul but de se débarrasser des conservateurs.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST