NOUVELLES
31/08/2015 10:38 EDT | Actualisé 31/08/2015 10:38 EDT

Le tour de taille d'une journaliste pris pour cible, la FPJQ dénonce

shutterstock

La Fédération professionnelle des journalistes (FPJQ) Mauricie/Centre-du-Québec dénonce le comportement de deux administrateurs du Groupe RCM envers une journaliste de Radio-Canada.

L'un d'eux a tenté d'intimider Marie-Claude Julien, qui a mis au jour l'histoire de la bisbille entourant une rémunération accordée au président de l'organisme, Yvon Picotte, ainsi qu'au vice-président, Guy Julien.

Ce dernier a profité de la présence de la journaliste lors d'un point de presse où l'on annonçait l'identité du nouveau directeur général du Groupe RCM pour faire des commentaires sur son apparence physique.

« T'as grossi toi. T'as engraissé. »

— Guy Julien, vice-président du Groupe RCM

Guy Julien a d'abord confié à Marie-Claude Julien que cette histoire était « une des pires affaires de salissage de sa vie » avant de lui mentionner qu'elle avait engraissé.

« Je te regardais à la télé la semaine passée, pis t'as grossi toi. T'as engraissé », lui a mentionné l'ex-ministre péquiste.

Guy Julien est ensuite allé se vanter de ses agissements à Yvon Picotte, et l'échange entre les deux hommes a été capté par les micros de Radio-Canada.

On entend alors Yvon Picotte demander à Guy Julien : « C'est elle qui nous a beurrés? » Guy Julien de répondre : « Oui. Je lui ai dit qu'elle avait engraissé. Elle était en tabarnak ».

On peut également voir sur la vidéo que les deux hommes rient ensemble par la suite.

La FPJQ mentionne dans son communiqué que « cette tentative d'intimider une journaliste en tentant de la déstabiliser avec des remarques sur son apparence physique est carrément inacceptable, d'autant plus qu'en tant que gestionnaires d'un organisme et ex-ministre, les deux hommes sont familiers avec le milieu médiatique ».

Des excuses

La direction de Radio-Canada Mauricie Centre-du-Québec a fait parvenir une lettre à Guy Julien et à Yvon Picotte pour exiger des excuses écrites à Marie-Claude Julien pour leur comportement jugé inadmissible et offensant, ce qu'a rapidement fait Yvon Picotte.

Celles de Guy Julien se font toujours attendre.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quelques statistiques sur la santé des Canadiens Voyez les images