NOUVELLES
28/08/2015 10:46 EDT

Piratage du site Ashley Madison: démission du PDG de la maison mère Noel Biderman

Courtoisie

Le PDG de la maison mère du site de rencontres extraconjugales Ahsley Madison, Noël Biderman, a annoncé vendredi sa démission après le piratage et la publication de données de millions d'utilisateurs.

Avid Life Media, la société canadienne de Toronto propriétaire du site, a indiqué que Noël Biderman avait quitté ses fonctions «d'un commun accord» entre les parties.

Un groupe se faisant appeler «The impact team» a publié en deux temps, la semaine dernière, quelque 30 gigaoctets de fichiers contenant des millions de noms, comptes utilisateurs, courriels et adresses ainsi que les historiques de navigation de clients d'Ashley Madison.

Le site avait été piraté en juillet et Avid Life Media avait alors reconnu une faille de sécurité sur ses serveurs.

Deux suicides, dont un au Canada, pourraient être liés à la publication de données d'utilisateurs suite à ce piratage, avait avancé lundi la police canadienne. Un policier texan aurait mis fin à ses jours dans ce contexte, selon les médias.

En annonçant la démission de son patron, Avid Life Media a estimé que «ce changement est dans le meilleur intérêt de la société» tout en permettant «de continuer à fournir du soutien à nos membres et nos employés dévoués».

Dans un communiqué, la société dit tout faire pour «s'ajuster après l'attaque criminelle contre l'entreprise et la vie privée de ses membres».

De hauts responsables de l'entreprise vont assurer l'intérim de Noël Biderman en attendant la nomination d'un nouveau PDG.

Fil des événements

  • 12 juillet : Des employés d'Ashley Madison reçoivent, selon la police, un message « menaçant » en allumant leur ordinateur, accompagné de la chanson Thunderstruck, du groupe AC/DC, et de la consigne de mettre fin à la tromperie et de fermer le site.
  • La compagnie qui exploite le site web, Avid Life Media, embauche un détective privé.
  • L'entreprise contacte ensuite les policiers.
  • 20 juillet : Ashley Madison admet que son site a été piraté.
  • 18 août : Le ou les pirates publient les renseignements personnels de millions de clients avec le message suivant à l'endroit de la compagnie : « Votre heure est venue »

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Controversial Ashley Madison Ads Voyez les images