Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un kamikaze du groupe armé État islamique tue deux généraux irakiens

BAGDAD — Un kamikaze du groupe armé État islamique a tué jeudi deux généraux irakiens qui dirigeaient une offensive contre les djihadistes dans la province d'Anbar, à l'ouest de Bagdad.

Trois soldats ont aussi été tués quand le kamikaze a foncé sur les militaires avec un camion piégé.

Un porte-parole militaire a déclaré à la télévision que dix personnes ont également été blessées.

Un communiqué militaire lu en ondes identifie les deux généraux comme étant le major-général Abdoul-Rahman Abou-Regheef, le chef adjoint des opérations dans l'Anbar, et le brigadier-général Sefeen Abdoul-Maguid, qui commandait la 10e division de l'armée.

Les forces gouvernementales et leurs alliés des milices chiites et sunnites combattent le groupe État islamique dans la province d'Anbar depuis plusieurs mois, mais leurs gains sont modestes. Les djihadistes contrôlent la plus grande partie de cette vaste province.

Les forces gouvernementales et les djihadistes continuent aussi à se disputer le contrôle de l'importante raffinerie de pétrole de Beiji, au nord de Bagdad.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.