Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Statistique Canada: rémunération hebdomadaire en hausse de 1,9 % sur 1 an

MONTRÉAL — La rémunération hebdomadaire moyenne des salariés au pays, en excluant les travailleurs agricoles, a légèrement augmenté depuis un an, soit de 1,9 pour cent par rapport à juin 2014, indique jeudi Statistique Canada.

Cette rémunération hebdomadaire moyenne s'est établie à 954,60 $, soit une hausse de 0,8 pour cent comparativement au mois précédent.

Cette rémunération a augmenté dans huit provinces, dont le Québec, qui se trouve en milieu de peloton. C'est à l'Île-du-Prince-Édouard que la rémunération hebdomadaire moyenne des employés non agricoles a le plus augmenté.

Pour ce qui est de la semaine de travail, elle a été en moyenne de 33 heures, une durée inchangée par rapport au mois précédent et presque inchangée par rapport à 2014.

Pour ce qui est des secteurs d'activités, la rémunération hebdomadaire moyenne a été supérieure à la moyenne dans cinq industries sur dix, et particulièrement dans les services d'enseignement, le commerce de gros, les services administratifs et de soutien.

La rémunération hebdomadaire n'a guère changé dans les services professionnels, scientifiques et techniques, de même que dans le commerce de détail, dans les services d'hébergement et de restauration.

L'emploi, excluant l'agriculture, a diminué de 11 700 en juin 2015 après avoir augmenté de 24 000 en mai. Les baisses les plus importantes ont été enregistrées dans l'industrie de la construction, les services d'hébergement, la restauration, le commerce de détail, l'extraction minière, l'exploitation en carrière, de même que l'extraction pétrolière et gazière.

Par rapport à l'année 2014, le nombre de salariés non agricoles a crû de 154 500, soit 1 pour cent.

La Presse Canadienne

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.