Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le différend entre Sylvie Roy et François Legault étalé sur la place publique

VICTORIAVILLE, Qc — Le différend entre la députée d'Arthabaska, Sylvie Roy, et son ex-chef François Legault s'est escaladé pour devenir un affrontement personnel au lendemain de la décision de celle-ci de quitter le parti pour siéger comme indépendante.

En conférence de presse, jeudi, à Victoriaville, Mme Roy a reproché à François Legault de l'avoir écartée des dossiers qui la concernent et d'avoir réagi à son insatisfaction par des attaques à sa réputation.

Un membre de la garde rapprochée du chef de la Coalition avenir Québec a affirmé mercredi sur les réseaux sociaux que Mme Roy avait un problème de consommation d'alcool, un message qui a été retiré par la suite.

Mme Roy a vigoureusement nié cette affirmation et a soutenu que M. Legault l'avait menacé «de lui faire du mal» si elle nuisait à la formation politique.

Sylvie Roy a par ailleurs dit avoir décidé de siéger comme indépendante afin de retrouver «sa liberté d'expression» et de pouvoir talonner le gouvernement sur les dossiers qui concernent sa circonscription.

Dans les minutes suivant sa conférence de presse, François Legault a réagi sur son compte Twitter en indiquant qu'il était «Triste de voir autant de politique partisane autour d'un drame humain.»

La Presse Canadienne

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.