Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La France démantèle un ancien camp rom près de Paris

PARIS — Les forces de l'ordre françaises ont entrepris jeudi de démanteler un des plus grands et plus vieux camps roms du pays, un bidonville impressionnant d'abris improvisés installé près d'une autoroute de la région parisienne.

Un responsable policier de la région de Seine-Saint-Denis, au nord-est de Paris, a dit que l'évacuation a débuté jeudi après-midi dans la ville de La Courneuve, après des semaines de discussions concernant l'avenir du camp.

Des milliers de Roms habitent la France, où ils sont fréquemment victimes de harcèlement et d'expulsions. Leurs camps sont souvent privés d'eau courante et d'électricité, et les autorités évoquent fréquemment des questions sanitaires pour les démanteler.

Les policiers sont arrivés jeudi matin pour demander aux résidants de quitter, et les bouteurs ont suivi quelques heures plus tard. Une militante, Manon Fillonneau, a décrit des familles contraintes d'évacuer en vitesse, en n'emportant que quelques biens, avant de se rassembler sur le bord de la route sous une pluie abondante.

Les responsables locaux avaient réservé 12 chambres pour les résidants en ayant le plus besoin, comme ceux qui sont très malades, mais Mme Fillonneau a estimé que cela est nettement insuffisant, compte tenu que le camp abritait quelque 300 personnes.

Le maire de La Courneuve n'a pas voulu commenter la situation dans l'immédiat.

Un autre militant a dit qu'il s'agit d'un des plus grands et plus vieux camps de France, puisqu'il avait pris naissance il y a trois ans. Ses résidants provenaient principalement de l'est de l'Europe.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.