Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Brampton : un homme dit que son don au PLC a été encaissé par le PCC

Jagdish Singh, un résidant de Brampton en Ontario, affirme que le don de 400 $ qu'il a fait au Parti libéral du Canada par carte de crédit a été versé au Parti conservateur du Canada. Il s'avère que l'ex-militant libéral à qui il avait consenti de faire une contribution est devenu un transfuge conservateur.

Un texte de Jean-Philippe Nadeau

Jagdish Singh montre en preuve le relevé bancaire de Visa sur lequel apparaît le nom du Parti conservateur dans la même circonscription de Brampton-Nord.

Il soutient que celui qui lui a demandé de l'argent, Harbhajan Singh, est un militant du PLC avec lequel il n'a aucun lien de parenté. L'individu se fait appeler « camarade » dans la communauté parce qu'il a milité pour le Parti communiste indien avant d'immigrer au Canada.

M. Singh dit qu'il a été choqué par « cette façon de faire » parce qu'il n'aime pas les conservateurs. Il ne voulait pas être remboursé par le « camarade », mais uniquement par le PCC : « Je me suis senti dupé », avoue-t-il.

M. Singh veut comprendre de quelle manière le Parti conservateur de sa circonscription a obtenu ses données bancaires personnelles. Il précise qu'il n'aurait jamais rien su s'il n'avait pas fait attention à son dernier relevé de transaction bancaire. Il indique que la situation s'est produite une seule fois.

Plainte déposée

Jagdish Singh ajoute qu'il a déposé une plainte auprès d'Élections Canada. Un porte-parole de l'organisme, John Enright, affirme que les électeurs qui se sentent lésés de la sorte peuvent recourir à un commissaire de l'agence qui ouvrira une enquête pour déterminer si la loi a été violée. Si c'est le cas, une poursuite sera intentée contre le solliciteur.

Fahib Rana, qui milite également pour le PLC, soutient que cette pratique frauduleuse est courante dans la communauté indo-canadienne de Brampton. Il dit connaître un homme à qui il est arrivé la même chose, il y a quelques mois, lors d'un rassemblement libéral : « Il y a quelqu'un qui tente de soutirer de l'argent à des militants à leur insu, mais je ne sais pas s'il s'agit de M. Harbhajan Singh. »

M. Rana ne connaît pas non plus Jagdish Singh, mais les deux hommes pensent qu'il y aurait des centaines d'autres victimes. Il a toutefois été impossible de le vérifier.

Remboursement et enquête

Dans un communiqué, le Parti conservateur affirme qu'il a remboursé les 400 $ au militant libéral et qu'il a ouvert une enquête sur les autres dons que M. Singh aurait sollicités. Il ajoute que Harbhajan Singh ne joue aucun rôle dans la campagne actuelle dans Brampton-Nord, mais il refuse d'expliquer les fonctions qu'il occupe maintenant au sein de la formation.

Après vérifications, le Parti libéral affirme de son côté que les dons qui ont été versés à la circonscription libérale de Brampton sont tous en règle et il encourage Jagdish Singh à porter plainte. Le PLC précise qu'il ne sollicite jamais d'informations sur les numéros de crédit de ses membres dans les circonscriptions, mais il refuse lui aussi de révéler le rôle que Harbhajan Singh jouait au sein du parti avant de passer chez les conservateurs.

Harbhajan Singh ne nous a jamais rappelés.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.