BIEN-ÊTRE
25/08/2015 10:49 EDT | Actualisé 25/08/2015 10:49 EDT

Habiter Montréal: les quartiers à éviter... pour avoir la paix

André Querry/Flickr
Montréal - Plateau Mont-Royal

Si Montréal a la réputation d'être une ville de nightlife, où la vie urbaine est en mouvement constant, le jour comme la nuit, où la culture et la musique à l'avant-garde se côtoient et où le monde de la restauration est de renommée mondiale, c'est sans doute que certains quartiers de la ville sont plus animés – lire bruyants – que d'autres.

Choisir un quartier, c'est choisir une ambiance. C'est d'une importance cruciale.

Aussi, les gens qui empêchent les salles de spectacle ou les bars, de par leurs plaintes de bruit, sont universellement considérés comme des trouble-fête. Pourquoi s'installer près d'un endroit bruyant pour ensuite se plaindre du bruit?

Voici donc les endroits à éviter à Montréal si on veut avoir la paix!

1. Le Plateau-Mont-Royal

Certains médias n'en ont que pour le maire Luc Ferrandez. Selon certains, il serait la cause de tous les problèmes qui affligent le Plateau-Mont-Royal.

Pourtant c'est sur le Plateau que se trouve la plus grande concentration de salles de spectacle au Québec. Certaines de ces salles sont les seuls endroits où des groupes de musique émergeants peuvent se produire.

Tour à tour, certaines des salles les plus importantes pour la musique et l'art dans tout le pays ont été embêtées par des citoyens se plaignant du bruit. La Casa del Popolo a évité la fermeture de justesse en 2009. Ce sont aussi des citoyens se plaignant du bruit qui ont presqu'eu raison du Divan Orange l'an dernier. Le Green Room et le Main Hall, deux autres salles mythiques, ont dû fermer leurs portes en 2010. Le Club Lambi? Même chose.

Acheter sur le Plateau est de plus en plus cher – une augmentation de plus de 25% en cinq ans! Est-ce la fin du bruit sur le plateau?

2. Vieux-Montréal

Est-ce qu'"avoir la paix" signifie pouvoir bien dormir la nuit?

Le Vieux-Montréal, c'est le centre touristique de Montréal. Ceci signifie que l'été, les rues du Vieux-Montréal sont pleines de touristes qui parcourent les rues pavées avec leurs perches à selfie et leurs sacs banane autour de la taille. Habiter au coin de la rue d'un magasin à souvenirs – orignaux en peluche, drapeaux des Canadiens et sirop d'érable dans des bouteilles en forme de feuille – et devoir se faufiler au travers d'une file qui se forme devant un resto à poutine, ce n'est pas ça, "avoir la paix"!

3. Centre-ville

Si la venue de Kylie Jenner au Beachclub la semaine dernière a eu une seule répercussion positive, c'est bien d'avoir remis à l'avant-plan le fléau qui afflige la rue Crescent et les alentours depuis des années: les jeunes ontariens et américains viennent à Montréal à 18 ans pour le souler la gueule et commettre des actes discutables dans les rues. Crescent et Bishop sont les deux rues les plus touchées par cette situation.

Et comme on l'a déjà mentionné, il n'y a absolument rien de nouveau là-dedans: les Américains viennent à Montréal pour y boire depuis la prohibition!

4. Centre-Sud

Si le Plateau est bruyant et que le centre-ville a une drôle de relation à l'alcool, il est difficile d'"avoir la paix" dans le quartier Centre-Sud pour une toute autre raison.

Même si Montréal est une des villes les plus sécuritaires au monde, c'est le quartier Centre-Sud qui a le plus haut taux de criminalité de toute l'île. Le taux de "crimes contre la personne" se situe à 21 crimes par 1000 habitants.

5. Montréal-Nord

Montréal-Nord a la réputation – fondée ou non – d'être le repaire de gangs de rue qui se livrent bataille. Depuis la mort de Fredy Villanueva, tué par un jeune policier en 2008, la réputation du quartier est entachée. Et cette situation ne semble pas être près de se résorber.

6. Villeray

Qu'est-ce que ce quartier tranquille et charmant fait dans cette liste? Aucune idée! Semblerait-il que le seul bar du quartier serait la cible d'un seul plaignant qui déteste le bruit. Est-ce que c'est assez pour éviter d'y habiter? À vous de juger!

7. NDG et Ville Saint-Laurent

Ces quartiers ont la fâcheuse situation d'être à proximité de l'aéroport Trudeau. Les habitants de ces quartiers seraient exaspérés du bruit qui vient de l'aéroport. Tout de même, c'est un peu difficile d'avoir pitié d'eux quand on considère que l'aéroport a ouvert ses portes en 1941...

Lire aussi sur Guide Habitation:

Les 10 villes les plus taxées au Québec

Voisins bruyants? 4 trucs pour réduire le bruit

7 avantages économiques d'acheter un condo neuf

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Top 10: les quartiers les plus chers de Montréal Voyez les images