NOUVELLES
24/08/2015 11:41 EDT | Actualisé 24/08/2015 11:41 EDT

Énergie Est: entente entre les distributeurs de gaz naturel et TransCanada

Bloomberg via Getty Images
Three sections of pipe sit on the ground during construction of the Gulf Coast Project pipeline in Atoka, Oklahoma, U.S., on Monday, March 11, 2013. The Gulf Coast Project, a 485-mile crude oil pipeline being constructed by TransCanada Corp., is part of the Keystone XL Pipeline Project and will run from Cushing, Oklahoma to Nederland, Texas. Photographer: Daniel Acker/Bloomberg via Getty Images

Trois distributeurs de gaz naturel, dont Gaz Métro, ont conclu une entente de principe avec TransCanada (T.TRP) afin d'assurer l'approvisionnement de leurs clients si le projet d'oléoduc Énergie Est de la société albertaine obtient le feu vert des autorités réglementaires.

Au cours des derniers mois, la société québécoise, Union Gas et Enbridge Gas Distribution craignaient de voir la facture des consommateurs québécois et ontariens grimper si certaines garanties n'étaient pas fournies.

Selon TransCanada, l'entente annoncée lundi correspond aux exigences de distribution des contrats de gaz naturel, incluant ceux pour 2016-2017, en plus d'offrir une capacité de 50 millions de pieds cubes par jour.

Les consommateurs bénéficieront également d'une réduction de tarifs d'environ 100 millions de dollars qui sera étalée jusqu'en 2050.

Gaz Métro, Union Gas et Enbridge Gas Distribution ont pour leur part indiqué que l'entente répondait à leurs préoccupations déjà soulevées et que la conversion d'un tronçon de gazoduc entre North Bay et Ottawa pour y faire passer du pétrole ne se fera pas aux frais des consommateurs de gaz naturel.

Énergie Est vise à acheminer quotidiennement environ un million de barils de pétrole des sables bitumineux albertains à travers un oléoduc de quelque 4600 kilomètres qui passera par le Québec pour se rendre à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Galerie photo Comprendre les projets de pipelines Voyez les images