NOUVELLES
24/08/2015 09:59 EDT | Actualisé 24/08/2015 10:00 EDT

Ebola en Sierra Leone: le dernier malade est guéri et a quitté l'hôpital

Fuse via Getty Images
Ebola Virus at 108,000 Magnification

Le dernier malade d'Ebola connu en Sierra Leone est guéri et a quitté lundi l'hôpital où il était soigné, une étape supplémentaire vers la fin de l'épidémie dans le pays, ont annoncé les autorités.

La Sierra Leone, qui n'a officiellement pas connu de nouvelle infection depuis plus de deux semaines, est sur le point de rejoindre le Liberia qui ne compte plus de cas d'Ebola. La Guinée continue cependant d'enregistrer de nouvelles infections. Ces trois pays sont les plus touchés par l'épidémie.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), un pays est déclaré exempt du virus 42 jours - soit deux fois la durée maximale d'incubation - après le dernier cas connu.

"C'est le début de la fin d'Ebola en Sierra Leone", a déclaré lundi le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma, après la sortie de l'hôpital de Mme Adama Sankoh, 34 ans, à Makeni (est).

Ce rétablissement "représente une étape importante dans la lutte contre Ebola et le compte à rebours" vers zéro cas, a déclaré un responsable national de la lutte anti-Ebola, Steven Gaoja.

Mme Sankoh a indiqué qu'elle serait "à partir de maintenant la première messagère pour sensibiliser le peuple qu'Ebola s'en va mais la vigilance doit continuer à être de rigueur".

Elle a appelé "le gouvernement à ne pas oublier les survivants d'Ebola parce que la majorité d'entre eux sont devenus très vulnérables en termes de bien-être économique".

Seules quatorze personnes restaient encore lundi placées en quarantaine en Sierra Leone, selon le ministère de la Santé. Face à l'amélioration de la situation, le président Koroma avait annoncé le 8 août la levée de nombreuses mesures de restriction prises pour lutter contre le virus.

Rassemblements publics et activités sportives étaient ainsi de nouveau autorisés, discothèques et salles de projection vidéo ont pu rouvrir, tout comme les étals de marchés ou les commerces, à l'exception du dimanche

Ebola a dévasté l'économie dans les pays les plus touchés. En Sierra Leone notamment, les exportations d'or ont été divisées par trois et celles de diamant ont baissé de moitié au cours du premier semestre 2015 à cause d'Ebola, a annoncé samedi l'Agence nationale des minerais.

Cette épidémie qui a touché l'Afrique de l'Ouest est la plus grave depuis l'identification du virus en Afrique centrale en 1976. Elle a fait environ 11 300 morts depuis la fin 2013, sur environ 27 500 cas - un bilan cependant sous-évalué, de l'aveu même de l'OMS.

  • James et Tamah Mulbah
    James et Tamah Mulbah
    John Moore via Getty Images
    James Mulbah, 2 ans, pose avec sa mère, Tamah Mulbah, 28 ans, qui a aussi guéri d'Ebola dans la section à risque bas du centre d etraitement, le 16 octobre 2014 à Paynesville, Liberia.
  • Benetha Coleman
    Benetha Coleman
    John Moore via Getty Images
    Benetha Coleman, 24 ans, le 16 octobre 2014 à Paynesville. Elle déclare que son mari et ses deux enfants ont succombé à l'épidémie.
  • Jeremra Cooper
    Jeremra Cooper
    John Moore via Getty Images
    Jeremra Cooper, 16 ans, se protège de la chaleur, le 16 octobre 2014, à Paynesville. Il dit avoir perdu six membres de sa famille à cause de l'épidémie et s'être remis après un mois.
  • Zaizay Mulbah et Mark Jerry
    Zaizay Mulbah et Mark Jerry
    John Moore via Getty Images
    Zaizay Mulbah, 34 ans, et Mark Jerry, 30 ans, attendent de commencer leurs heures de travail au centre de traitement de Médecins sans frontières, le 12 octobre 2014 à Paynesville.
  • Eric Forkpa
    Eric Forkpa
    John Moore via Getty Images
    Eric Forkpa, 23 ans, le 16 octobre 2014, à Paynesville. Cet étudiant en ingénierie déclare avoir été contaminé par son oncle, qui lui a succombé. Il a passé 18 jours au centre de traitement.
  • Emanuel Jolo
    Emanuel Jolo
    John Moore via Getty Images
    Emanuel Jolo, 19 ans, dans le centre de traitement de Paynesville, le 16 octobre 2014. Il a perdu six membres de sa famille et aurait été contaminé en lavant le corps de son père.
  • Sontay Massaley
    Sontay Massaley
    John Moore via Getty Images
    Sontay Massaley, 37 ans, sort du centre de traitement le 12 octobre 2014, à Paynesville. Elle travaillait comme vendeuse de rue avant d'attraper le virus.
  • Victoria Masah
    Victoria Masah
    John Moore via Getty Images
    Victoria Masah, 28 ans, le 16 octobre 2014, à Paynesville. Son mari et deux de ses enfants seraient morts d'Ebola.
  • Abrahim Quota
    Abrahim Quota
    John Moore via Getty Images
    Abrahim Quota, 5 ans, devant le centre de traitement JFK de Monrovia, le 13 octobre 2014. Il était arrivé deux jours auparavant au centre avec ses parents, tous deux décédés depuis.
  • Lassana Jabeteh
    Lassana Jabeteh
    John Moore via Getty Images
    Lassana Jabeteh, 36 ans, avant de commencer sa journée en tant que garde-malade au centre de traitement de Paynesville, le 12 octobre 2014. Ce chauffeur de taxi dit avoir contracté le virus en transportant un policier infecté qui a vomi dans sa voiture sur le chemin de l'hôpital.