NOUVELLES
23/08/2015 01:23 EDT | Actualisé 23/08/2015 01:23 EDT

Vacances 2016 : pourquoi préparer vos prochaines vacances peut vous aider à passer une meilleure rentrée

Tatomm via Getty Images
travel planning on wooden background

Le retour va être difficile. Cette phrase vous trottait déjà en tête quelques jours avant de rentrer. Un beau coucher de soleil, un bon repas, des amis, de la famille. Comment peut-on vouloir autre chose que ces bonheurs simples des vacances? Maintenant, les valises sont presque vidées et le regard est tourné vers la liste de fournitures et les inscriptions au cours de sport. Le réveil va reprendre du service.

Bien sûr, le tableau n'est pas complètement noir. Mais, il y a toujours cette petite voix pour vous rappeler, dans les moments de faiblesse, combien la vie pouvait sembler plus simple en vacances. Traitons le mal par le mal, pour ne plus ressasser ces sombres pensées, planifions les prochaines vacances, une astuce que conseillent les psychologues pour mieux vivre ce retour à la réalité.

Prévoir ses vacances = huit semaines de bonheur

Il semblerait en effet que prévoir des vacances serait aussi bénéfique que partir en vacances. Des chercheurs des Pays-Bas ont publié un article en 2010 après avoir mesuré l'impact de nos vacances sur notre bonheur. Ainsi, 1530 Néerlandais ont été interrogés parmi lesquels 974 avaient pris des vacances pendant les 32 semaines que durait l'étude.

Selon les conclusions des chercheurs, la "dose" la plus importante de bonheur vient donc du simple fait de prévoir des vacances. Plus précisément, l'effet d'anticipation nous rendrait heureux pendant en moyenne huit semaines! En revanche de retour de vacances, l'effet bénéfique des celles-ci s'estompent très rapidement.

Penser à ses vacances d'été 2016 en août 2015, cela peut sembler un peu prématuré. Mais cette anticipation peut agir sur le moral comme une carotte qui nous fera avancer pendant le reste de l'année. "C'est comme un marathon, entrecoupé de sprints, comme la rentrée ou les fêtes de fin d'année, expliquait ainsi la psychologue et psychothérapeute Marie-Estelle Dupont interrogée sur France 2 au début du mois. Si vous arrivez à visualiser qu'il y aura des accélérations, des décélérations et des moments de repos, vous pourrez prévoir vos prochaines vacances. Quand on atterrit à Roissy (en revenant de vacances NDLR), il faut déjà savoir où on va repartir."

Courage, J-365 avant la prochaine plage.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les destinations des Québécois pour les vacances d'été 2015 selon Expedia Voyez les images