POLITIQUE
23/08/2015 08:07 EDT | Actualisé 23/08/2015 08:07 EDT

L'ex-journaliste Anne Lagacé Dowson portera les couleurs du NPD dans Papineau

Courtoisie

MONTRÉAL - La commentatrice politique Anne Lagacé Dowson tente une nouvelle fois sa chance sous la bannière néo-démocrate en se présentant dans un comté où elle aura un adversaire de taille: Justin Trudeau.

L'ex-journaliste de Radio-Canada et de la CBC essayera de ravir la circonscription de Papineau, que le chef libéral représente à la Chambre des communes depuis 2008 - un défi de taille qu'elle juge toutefois loin d'être insurmontable.

Mme Lagacé Dowson croit en effet que les électeurs sont mûrs pour un changement de garde à Ottawa. "Le contexte est différent cette fois-ci. Les gens ont vraiment envie de sortir Stephen Harper", a-t-elle avancé en entrevue à La Presse Canadienne.

"C'est clair que Thomas Mulcair a le plus de chance de le remplacer et de remettre les choses en ordre au pays."

En 2011, le candidat néo-démocrate Marcos Tajeda était arrivé derrière M. Trudeau dans Papineau, récoltant environ 4000 votes de moins que le chef libéral. Il était talonné par la bloquiste Vivian Barbot, ancienne députée et ex-présidente de la Fédération des femmes du Québec. Une lutte à trois que M. Trudeau avait gagné sans trop de mal.

"C'est possible qu'un chef perde dans son comté", a rappelé la candidate, évoquant Michael Ignatieff et Gilles Duceppe lors des dernières élections fédérales.

Mme Lagacé Dowson prendra la place sur le bulletin de vote de Béatrice Zako, qui a retiré sa candidature après avoir fait la manchette pour ses penchants souverainistes. En 2013, elle avait milité pendant trois mois pour la formation politique souverainiste Option nationale (ON). Même si elle assurait s'être convertie depuis au fédéralisme, elle a finalement jeté l'éponge le mois dernier et cédé sa place, disant ne pas vouloir devenir une "source de distraction" dans la campagne néo-démocrate.

Ex-journaliste

Mme Lagacé-Dowson a travaillé comme reporter et chroniqueuse pendant une vingtaine d'années pour la CBC et Radio-Canada, avant de porter les couleurs du NPD dans la circonscription de Westmount-Ville-Marie en 2008. Elle avait été battue par le libéral Marc Garneau par près de 10 000 voix.

Par la suite, elle a été invitée sur des panels, notamment au Téléjournal et au Club des Ex, à Radio-Canada.

Elle confie avoir eu le goût de se relancer à l'eau, dans l'espoir de faire bouger les choses, parce qu'elle croit qu'après presque dix ans de gouvernement conservateur, le pays est à la croisée des chemins.

La candidate convient que le saut en politique de plusieurs journalistes peut en irriter certains, mais elle se défend. "Les journalistes sont des citoyens aussi, des électeurs qui regardent autour d'eux, qui font leur analyse, comme tout le monde. C'est important que toute sorte de monde se présente - pas juste des gens aisés, pas uniquement les avocats des grands cabinets", a-t-elle noté.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Élections fédérales 2015: candidats vedettes au Québec Voyez les images