NOUVELLES
22/08/2015 04:23 EDT | Actualisé 22/08/2015 04:23 EDT

Cincinnati: Novak Djokovic a résisté aux agressions d'Alexandr Dolgopolov

ASSOCIATED PRESS
Serbia's Novak Djokovic clenches his fist after scoring a point in the quarterfinal match of the French Open tennis tournament against Spain's Rafael Nadal at the Roland Garros stadium, in Paris, France, Wednesday, June 3, 2015. (AP Photo/Christophe Ena)

Épuisé, incommodé physiquement, Novak Djokovic a résisté aux agressions d'Alexandr Dolgopolov en demi-finales du tournoi de Cincinnati samedi. Il s'est imposé 4-6, 7-6 (7/5) et 6-2.

L'enchaînement Montréal-Cincinnati, deux tournois Masters deux semaines d'affilée, est éprouvant physiquement. Ils ont été nombreux à s'y casser les dents au fil des ans. Et Novak Djokovic plus souvent qu'à son tour.

Cette fois, le numéro un mondial est toujours en selle pour remporter le seul titre de la catégorie Masters qui manque à son palmarès. Le seul sur les neuf tournois du genre sur le circuit. Il s'agirait d'une première.

Comme à Miami

Le qualifié ukrainien Dolgopolov, un ancien 13e mondial retombé à la 66e position, a réservé un duel de haut niveau au favori.

Après sa finale perdue aux mains d'Andy Murray à Montréal et l'énergie laissée sur le terrain en huitièmes et en quarts de finale dans l'Ohio, Djokovic semblait cuit dès le départ des hostilités.

Dolgopolov l'a brisé au 3e jeu de la rencontre et lui a refait le coup au 7e pour empocher peu de temps après la première manche.

Visiblement touché à l'abdomen en deuxième manche, le Serbe a même fait venir le soigneur. Ragaillardi il a mis son emprise sur le bris d'égalité avant d'écraser son rival à la dernière manche.

Un scénario qui ressemblait beaucoup à celui de Miami au mois de mars, où le meilleur joueur au monde avait comblé un écart d'une manche et d'un bris contre l'Ukrainien pour finalement l'emporter 6-0 lors de l'engagement ultime.

Au bout du compte, la véritable chance de Dolgopolov est survenue au bris d'égalité, lorsqu'il menait 5-4, service à suivre.

Dimanche, Djokovic affrontera le gagnant du match entre Roger Federer (no 2) et Andy Murray (no 3) en finale.

Galerie photo Coupe Rogers 2015 Voyez les images