NOUVELLES
21/08/2015 04:47 EDT | Actualisé 21/08/2016 01:12 EDT

Yémen: les États-Unis "très préoccupés" par des raids aériens sur un port

Les États-Unis se sont dits vivement préoccupés par les récentes frappes aériennes menées par l'Arabie saoudite sur la ville d'Hodeida au Yémen, soulignant le rôle majeur de ce port, principal point d'entrée de l'aide humanitaire.

Un communiqué du porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche jeudi soir s'est associé aux nombreuses voix de la communauté internationale critiquant ces raids qui ont vraisemblablement visé les rebelles chiites Houthis contrôlant la ville, mais auraient également tué des ouvriers portuaires et endommagé des infrastructures.

"Nous sommes vivement préoccupés par l'attaque du 18 août sur des infrastructures essentielles du port d'Hodeida au Yémen", a déclaré le porte-parole Alistair Baskey.

"Le port est le principal point d'entrée de l'aide à la population yéménite pour les médicaments, la nourriture et le carburant."

Les bombardements sur Hodeida ont suscité des critiques de la part de l'Union Européenne et des Nations Unies, un haut responsable de l'ONU ayant déclaré devant le Conseil de sécurité que ces attaques contrevenaient "clairement au droit humanitaire international".

Le patron des Affaires humanitaires de l'ONU Stephen O'Brien, s'est dit extrêmement préoccupé par les dégâts de ces bombardements susceptibles d'aggraver la crise humanitaire dans ce pays ravagé par la guerre.

Près de 80% de la population yéménite de 26 millions d'habitants a besoin d'une aide extérieure d'urgence et plus d'un million ont dû fuir leur foyer en raison de cette guerre de presque 5 mois.

sdo/bc/etb/jhd