NOUVELLES
21/08/2015 07:46 EDT | Actualisé 21/08/2016 01:12 EDT

Une puissante délégation canadienne débarque à Pékin

Les années de vache maigre de l'athlétisme canadien ne sont qu'un lointain souvenir. Aux Championnats du monde qui débutent à Pékin samedi, le pays tentera d'égaler sa prestation historique de 2013 de cinq médailles.

Les Derek Drouin, Damian Warner, Brianne Theisen-Eaton et autres ont redonné au pays, depuis les Jeux olympiques de Londres en 2012, ses lettres de noblesse.

À ces noms sont venus s'ajouter dans la dernière année ceux d'Andre De Grasse, Shawnacy Barber, Christabel Nettey et Charles Philibert-Thiboutot. Ils sont moins connus pour l'instant, mais pourraient bien laisser leur marque dans les prochains jours.

L'unifolié sur la route de l'Orient

Barber, un athlète de 21 ans, a établi tant de nouvelles marques canadiennes au saut à la perche cette saison qu'il vaudrait mieux l'inscrire au crayon de plomb. Le champion intérieur et extérieur de la NCAA s'est emparé de l'or aux Jeux panaméricains. Moins d'une semaine plus tard, il a inscrit un 5,93 m à Londres, une autre marque nationale. Il occupe le 3e rang mondial.

À 26 ans, Theisen-Eaton occupe le 1er rang mondial de l'heptathlon. Médaillée de bronze en 2013, elle a remporté cette année la prestigieuse Hypo Meeting en Autriche et a établi un record canadien avec 6808 points, près de 300 points de mieux que quiconque cette saison.

Son pendant masculin, Damian Warner, un décathlonien de 25 ans, a gagné l'épreuve des Jeux panaméricains avec 8659 points et a amélioré la marque canadienne établie par Michael Smith il y a 19 ans. Ce pointage lui confère le 2e rang mondial, bien que le champion olympique, le Britannique Ashton Eaton et conjoint de Brianne, n'ait pas encore disputé un décathlon cette saison. Warner avait mis la main sur la médaille de bronze aux mondiaux de Moscou il y a deux ans.

La sauteuse en longueur de 24 ans Christabel Nettey a été très constante tout au long de la saison. Elle a prouvé que sa marque canadienne de 6,99 m n'était pas due à la chance. La médaillée d'or des Panam amorcera les Championnats du monde au 2e rang mondial.

Du côté des hommes, l'Ontarien Derek Drouin a remporté la médaille de bronze aux JO de Londres et aux mondiaux de Moscou au saut en hauteur. Après un début de saison en demi-teinte, il a sauté 2,37 m, la troisième prestation mondiale, pour remporter les Jeux panaméricains. Son record canadien de 2,40 m, établi l'an dernier, le placerait au 2e rang mondial.

Andre De Grasse a été une véritable révélation, fulgurante, pour ceux qui suivent l'athlétisme en dilettante. L'Ontarien, qui s'est mis au sprint il y a à peine trois ans, a gagné l'or des Panam aux 100 et 200 m, exploit qu'il avait aussi réussi un mois plus tôt aux Championnats de la NCAA en Oregon. Ses temps foudroyants de 9,75 s et 19,58 s lors de l'événement n'ont pu être homologué en raison d'un vent de dos un peu trop fort. Aucun Canadien n'a jamais franchi ces distances aussi rapidement. À 20 ans, De Grasse débarque dans la capitale chinoise avec toute la naïveté de sa jeunesse, sans aucune pression.

Petite délégation québécoise

Ils ne seront que cinq pour représenter le Québec. Kimberly Hyacinthe, Audrey Jean-Baptiste, Aiyanna Stiverne, Alex Genest et Charles Philibert-Thiboutot prendront tous part à des épreuves sur la piste.

S'il serait surprenant qu'une médaille soit remportée par l'un de ces athlètes, l'expérience pourrait être profitable à un an des Jeux olympiques de Rio.

Stiverne, un bel espoir au 400 m (elle devrait seulement courir le relais 4 x 400 m aux mondiaux), est la plus jeune compétitrice de la délégation, la seule à être née en 1995. Philibert-Thiboutot, un spécialiste du demi-fond, en sera aussi à sa première expérience aux Championnats du monde, tout comme Audrey Jean-Baptiste (400 m).

De son côté, la vétérane Kimberly Hyacinthe sera occupée au cours des prochains jours. Elle devrait prendre le départ des 100, 200 et 4 x 100 m. Genest tentera pour sa part de faire la finale du 3000 m steeple, exploit qu'il a réussi à Daegu en 2011.