NOUVELLES
21/08/2015 17:53 EDT | Actualisé 21/08/2016 01:12 EDT

La Corée du Nord promet une "réaction militaire très forte" (diplomate nord-coréen)

La Corée du Nord a menacé vendredi, par la voix d'un de ses représentants aux Nations unies, de lancer une "réaction militaire" très forte si la Corée du Sud ne cessait pas de diffuser des messages de propagande.

"Si la Corée du Sud ne répond pas à notre ultimatum, notre réaction militaire sera inévitable et cette réaction sera très forte", a indiqué à des journalistes le représentant permanent adjoint de Pyongyang à l'ONU, An Myong Hun.

La Corée du Nord a ordonné vendredi à ses troupes de se tenir prêtes pour une "guerre totale", afin d'appuyer cet ultimatum exigeant que Séoul cesse des opérations de propagande à la frontière contre le régime de Pyongyang. L'ultimatum expire samedi à 08H30 GMT mais Séoul a refusé d'obtempérer.

Les tensions ont redoublé dans la péninsule après un rare échange de tirs d'artillerie jeudi entre les deux pays.

La Corée du Nord avait demandé jeudi au Conseil de sécurité des Nations unies d'organiser une réunion d'urgence pour évoquer les manoeuvres militaires conjointes des Etats-Unis et de la Corée du Sud.

"La situation sur la péninsule coréenne se rapproche dangereusement du déclenchement d'une guerre", a relevé An Myong Hun, accusant l'ONU et la Corée du Sud d'organiser d'orchestrer des "provocations" et de "fabriquer" des accusations concernant la Corée du Nord.

cml/elm/sha