NOUVELLES
20/08/2015 20:03 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

Corée du Nord: Kim Jong-Un ordonne aux troupes sur la frontière de se tenir prêtes au combat (agence officielle)

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a demandé à ses troupes se trouvant sur la frontière de se mettre en alerte et de se tenir prêtes au combat vendredi, alors que la péninsule connaît un regain de tensions après un rare échange de tirs d'artillerie entre Séoul et Pyongyang.

Selon l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, Pyongyang a pris cette décision lors d'une réunion convoquée en urgence jeudi de la puissante Commission militaire centrale, présidée par Kim Jong-Un.

Durant cette réunion, Kim Jong-Un a donné l'ordre aux unités combinées de l'Armée populaire coréenne (KPA) se trouvant à la frontière de se mettre en état d'alerte à compter de vendredi 08H00 GMT (17h locales). Les troupes doivent être "pleinement prêtes au combat et à lancer des opérations surprises", a rapporté KCNA citant le dirigeant nord-coréen.

La réunion de la Commission militaire nord-coréenne a eu lieu quelques heures après que les deux Corées ont échangé des tirs d'artillerie, qui n'ont pas fait de blessés.

Jeudi, la Corée du Sud a tiré des dizaines d'obus en territoire nord-coréen après avoir détecté des tirs d'artillerie à partir de la Corée du Nord par dessus la frontière fortement militarisée qui divise la péninsule.

Pyongyang a par la suite adressé un ultimatum de 48 heures à Séoul pour démanteler ses haut-parleurs diffusant des messages de propagande à la frontière, faute de quoi la Corée du Sud s'exposerait à des actions militaires.

L'ultimatum expire samedi à 08H00 GMT.

Le ministre de la Défense sud-coréen a rejeté l'ultimatum et a assuré que la diffusion des enregistrements se poursuivrait.

gh/jah/tll/alc