NOUVELLES
21/08/2015 05:18 EDT | Actualisé 21/08/2016 01:12 EDT

Chine: un indice-clé d'activité manufacturière au plus bas depuis 6 ans

L'activité manufacturière chinoise a encore reculé lourdement en août, selon un indice de référence tombé à son plus bas niveau depuis plus de six ans --de quoi aviver les inquiétudes sur l'ampleur du ralentissement de la deuxième économie mondiale.

L'indice PMI des directeurs d'achat pour la Chine s'est établi à 47,1 en août, contre 47,8 en juillet, selon un chiffre provisoire calculé par la firme Markit et publié vendredi par le groupe de presse Caixin.

Il s'agit de son niveau le plus bas depuis presque mars 2009, selon les statistiques de Markit. Le chiffre définitif pour août sera publié le 1er septembre.

Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière, tandis qu'un indice inférieur à ce seuil signale une contraction. Le PMI est élaboré sur la base des carnets de commandes et divers signaux d'activité des entreprises.

"L'économie peine à trouver un plancher (à partir duquel rebondir). Il y a toujours des pressions sur le rythme de croissance", commentait He Fan, économiste d'un cabinet du groupe Caixin.

La croissance chinoise s'est stabilisée au deuxième trimestre à 7%, grâce aux mesures de soutien de Pékin, mais le tableau continue de s'assombrir et les statistiques moroses se succèdent.

Les exportations du pays se sont effondrées de plus de 8% sur un an en juillet, tandis que la production industrielle enregistrait un très fort ralentissement.

Concernant le PMI manufacturier d'août, le chiffre a pu également être miné par l'impact des explosions géantes survenues le 12 août dans le port de Tianjin, soulignait Julian Evans-Pritchard, analyste du cabinet Capital Economics.

Ces déflagrations, qui ont fait au moins 114 morts, ont dévasté des entrepôts et paralysé une partie des activités portuaires de la ville, perturbant potentiellement la logistique de groupes industriels dans le nord du pays.

De plus, les autorités ont mis à l'arrêt de nombreuses usines à Pékin et ses environs pour garantir un ciel bleu sans pollution durant les Championnats mondiaux d'athlétisme et avant une vaste parade militaire programmée début septembre: là encore, les perturbations ont pu peser sur le PMI.

De l'avis général, à la lumière de ce nouvel indicateur morose, les autorités devraient adopter des mesures de relance accrues.

L'indice PMI a renforcé vendredi les angoisses des investisseurs: la Bourse de Shanghai a terminé en chute de 4,27%. Elle a cédé quelque 11% sur la semaine.

jug/at